Nîmes : baisse de fréquentation des clubs sportifs le mercredi

La réforme des rythmes scolaires et les cours instaurés le mercredi matin ont de fortes conséquences sur les clubs sportifs. Leur taux de fréquentation a chuté avec des conséquences économiques. 

Par Armelle Goyon

Tennis clubs désertés, salles de gyms vides, stades inoccupés d'un côté. Des élèves qui courent à la fin des cours le mercredi matin  de l'autre : les nouveaux rythmes scolaires et les cours imposés le mercredi matin ont bouleversé la vie des petits clubs.
Conséquences : faute d'enfants le mercredi matin , les clubs sportifs voient leur activité décliner , leur chiffre d affaire fondre. 
Exemple à Nîmes
Nimes : baisse de féquentation des clubs sportifs
Reportage : D.De Barros /D.Pardannaud

 

Sur le même sujet

Les + Lus