Nîmes : déguisé en taureau, Rémi Gaillard proteste à sa façon contre la corrida

Nîmes - déguisé en taureau, Rémi Gaillard proteste à sa façon contre la corrida lors de la feria - septembre 2018. / © Rémi Gaillard
Nîmes - déguisé en taureau, Rémi Gaillard proteste à sa façon contre la corrida lors de la feria - septembre 2018. / © Rémi Gaillard

Défenseur des animaux, l'humoriste de Montpellier Rémi Gaillard s'est invité à la féria de Nîmes, pour déposer une gerbe de fleur sous la statue du matador Nimeno II. Déguisé... en taureau.

Par Richard Duclos

La féria oui, la corrida non. C’est le message qu’a voulu faire passer à sa manière l’humoriste du web montpelliérain Rémi Gaillard. Engagé pour la cause animale, il était à Nîmes ce samedi 15 septembre, déguisé en taureau pour aller déposer une gerbe de fleur devant la statue du matador Nimeno II, principale figure de la tauromachie française.

Un hommage particulier qui a, d’après un tweet de l’humoriste,"déclenché quelques tensions". Rémi Gaillard a été escorté discrètement jusqu’à sa voiture par la police.
 


Le geste de Rémi Gaillard a, sans surprise, donné lieu à de nombreux commentaires, entre anti-corridas d’une part, et pro-corridas d’autre part, les premiers félicitant la star des réseaux sociaux, les seconds l’invitant à ne pas venir à Nîmes s’il n’est pas content.

 

Rencontre avec le ministre



L’Héraultais parlera peut-être corrida avec le ministre de l’Ecologie : interpellé sur Twitter à propos de la captivité des animaux à Marineland, François de Rugy a en effet invité l’humoriste à le rencontrer. "La question que je me pose est si j'y vais en mascotte de dauphin ou pas. Je suis tout le temps en shorts et claquettes, mais j'irais peut-être en mascotte de dauphin si j'arrive à rentrer comme ça", a confié Rémi Gaillard au Huffington Post.
 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Louis Nicollin et le titre de champion de France

Les + Lus