Nîmes : le joueur du Nîmes olympique Sidy Sarr accusé de "recours à la prostitution de mineures" a été mis en examen

Le milieu international sénégalais de Nîmes, Sidy Sarr, 25 ans, interpellé lundi par la police, vient d'être présenté à un juge ce mercredi, à l'issue de sa garde à vue prolongée. Il est mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

La garde à vue du footballeur de Nîmes qui évolue en Ligue 2 avait été prolongée de 24 heures mardi soir.

Une mise en examen sans mandat de dépôt

Le joueur natif de Dakar au Sénégal, arrivé chez les Crocos en 2019, vient d'être présenté à un juge d'instruction ce mercredi à 16h, pour statuer sur son sort.
Après avoir reconnu, lors de son audition par la police, des relations sexuelles avec 2 prostituées mineures le week-end dernier, une information judiciaire a été ouverte.

Le milieu offensif déféré au palais de justice a été présenté à un juge d'instruction qui lui a signifié sa mise en examen. Le juge des libertés et de la détention a demandé son placement sous contrôle judiciaire mais l'a laissé libre.

Voir notre reportage à Nîmes.

Une des 2 jeunes femmes est recherchée

Les enquêteurs de Nîmes cherchent toujours à comprendre les circonstances de la rencontre entre le joueur et les 2 mineures et surtout si des faits similaires se sont déjà produits.

Selon nos informations, les policiers tentent de localiser une des 2 jeunes femmes qui est introuvable depuis les faits.

Le sportif qui a évolué à Lorient et Châteauroux est aussi international au Sénégal. Il accuse les 2 jeunes femmes de 17 ans d'avoir profité de leur partie fine tarifée pour lui avoir subtilisé ses clefs de voiture. Une Audi Q3, qu'une 3e jeune femme de 18 ans aurait ainsi volé. Sidy Sarr a d'ailleurs déposé plainte contre X pour vol.

Le club du Nîmes olympique n'a pas souhaité réagir à cette délicate affaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nîmes olympique football sport ligue 2 faits divers police sécurité société sexualité justice