• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : l'instituteur de Caveirac, soupçonné de viols et agressions sexuelles pédophiles, reste en prison

Image d'illustration / © Luc Nobout/MaxPPP
Image d'illustration / © Luc Nobout/MaxPPP

Le professeur des écoles, soupçonné de viols et d'agressions sexuelles sur au moins six enfants de maternelle dans la Vaunage près de Nîmes, avait demandé sa remise en liberté pour raisons de santé. La chambre de l'instruction l'a refusée. 

Par Margaux Tertre

L'affaire avait fait grand bruit l'année dernière. Au lendemain de la rentrée scolaire, un instituteur d'une école maternelle de Caveirac, près de Nîmes, était arrêté pour des viols et agressions sexuelles présumés sur au moins six élèves. 
Trois garçons et trois fillettes, tous âgés de 4 ans, avaient mis en lumière les faits. 


Sa demande de remise en liberté rejetée


Incarcéré depuis 14 mois, l'enseignant de 59 ans, demandait mercredi 14 novembre, sa remise en liberté pour raison médicale. Son avocat, Me Marc Roux, précisait que


Son état de santé s'est clairement dégradé. Mon client souffre de l'aorte, il risque un anévrisme à tout moment. Il souffre, en plus, de plus de troubles cognitifs importants. S'il reste en détention on risque de juger une loque, un mort ou un mort-vivant.
 

La chambre d'instruction examinait sa demande de remise en liberté ce vendredi 16 novembre. Elle l'a rejetée. Son avocat devrait se pourvoir en cassation. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Isabelle Catherine, directrice artistique du Point Com

Les + Lus