Nîmes : la maternité Kennedy qui a vu naître 28 000 bébés a déménagé à la polyclinique du Grand Sud

Publié le
Écrit par Josette Sanna

A Nîmes, la clinique Kennedy se vide peu à peu. Cette semaine, c'est la maternité qui déménage, direction la Polyclinique du Grand Sud. Une nouvelle page se tourne.

La naissance d'Olivia, 4kg est naturellement l'événement de l'année pour ses  parents Laurence et Julien.  La petite fille restera aussi pour l'histoire le dernier bébé né à la clinique Kennedy. Elle est arrivée à 4h du matin ce 20 décembre, quelques heures à peine avant la fermeture définitive de la maternité.

Cartons

Au rez-de-chaussée où se trouvaient les salles d'accouchement, le balai des cartons et des chariots de matériels a remplacé celui des couveuses ; une page qui se tourne après plus de 30 ans d'activité.

La maternité c'était un peu l'ADN de la clinique. Elle avait ouvert en 1989. On compte un peu plus de 28 000 naissances.

Floriane Lambert

Directrice de la polyclinique Kennedy

Cela représente beaucoup d'émotions et beaucoup de bonheur, avec une équipe très fidèle avec des agents qui ont ici plus de vingt ans d'ancienneté. C'est un moment marquant de notre histoire", note Floriane Lambert, directrice de la polyclinique Kennedy.

Néonatologie

Les autres services ont commencé à être transférés depuis le mois d'octobre dernier. Tous les personnels, soignants et médecins vont poursuivre l'aventure à la polyclinique Grand Sud de Nîmes. Le déménagement du service de néonatologie  aussi suivra dès jeudi 23 décembre. Cette fermeture fait suite à un rachat qui met toutes les cliniques privées de Nîmes entre les mains du groupe Elsan. 

Le groupe Elsan, qui exploite 120 établissements de santé, et détient à Nîmes la clinique Kennedy, vient de racheter la société Hexagone Santé Méditerranée, HSM, qui possède à Nîmes la polyclinique Grand Sud, PGS, (Costières) et la clinique des Franciscaines ainsi que la clinique Bonnefon à Alès.