Nîmes : le centre de vaccination Covid déménage des Costières au Parc Expo

Le centre de vaccination de Nîmes va déménager. Mis en place le 26 janvier dernier, dès le lancement de la campagne gouvernementale au stade des Costières, il va être déplacé au parc Expo, avenue du Languedoc, à compter du 10 mai et jusqu'au mois de septembre.

Pour accroître sa capacité de vaccination, le centre de Nîmes va déménager des Costières au parc Expo pour les mois à venir - archives.
Pour accroître sa capacité de vaccination, le centre de Nîmes va déménager des Costières au parc Expo pour les mois à venir - archives. © Pascal GUYOT / AFP

Le centre de vaccination territorial anti-Covid de Nîmes va déménager. Mis en place par la Ville, en coopération avec les professionnels de santé libéraux, le 26 janvier dernier dès le lancement de la campagne gouvernementale au stade des Costières, il va être déplacé au parc Expo, avenue du Languedoc, à compter du 10 mai.

Cette nouvelle implantation va nous permettre non seulement d’offrir aux personnes prises en charge un meilleur accueil avec l’installation d’un système de climatisation pérenne, mais aussi et surtout d’augmenter considérablement nos capacités vaccinales.

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes.

« La CCI soutient la relance économique et nous savons qu’elle passe avant tout par la réussite de la campagne de vaccination pour la reprise d’activité. C’est pourquoi nous avons très vite mis à disposition le Parc Expo pour permettre l’aménagement par la Ville d’un espace opérationnel et fonctionnel », ajoute Eric Giraudier, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Gard et gestionnaire du Parc Expo.

De 1.600 À 2.500 injections par jour

Plus spacieux, le Parc Expo accueillera ainsi jusqu’à 16 lignes de vaccination, contre 10 aujourd’hui, pour passer de 1.600 injections à 2.500 injections par jour, soit une augmentation de près de 60%. 

Ouvert 6 jours sur 7, du lundi au samedi (9h à 17h), il offrira la possibilité de réaliser en plus une session nocturne (jusqu'à 20h) par semaine, soit environ 800 injections supplémentaires.

Concrètement, le nouveau centre mobilisera chaque jour, en fonction de l’approvisionnement des doses par l’Agence Régionale de Santé du Gard, jusqu’à 32 médecins pour la consultation pré-vaccinale, 64 infirmiers pour la préparation des doses et l’injection du vaccin, 100 agents municipaux pour l’accueil, l’accompagnement, l’orientation et la prise en charge administrative des personnes.
Ceux qui voudront se faire vacciner devront s'inscrire via la plateforme Doctolib et arriver sur site 15 minutes avant l’heure du rendez-vous pour éviter les engorgements dans les files d’attente.

Les plus de 60 ans éligibles

Depuis vendredi 16 avril, les personnes de plus de 60 ans sont éligibles à la vaccination, en plus des personnes avec comorbidité à haut risque. Du fait de leur exposition, les enseignants et personnels de sécurité sont désormais également invités à se faire vacciner.

« Après le 4 septembre, et considérant que nous approcherons de la fin de la campagne vaccinale, donc avec des besoins moindres, le centre retrouvera les Costières (salle des Costières). En trois mois et demi, le centre de vaccinations des Costières aura administré quelque 55 000 doses de vaccins, principalement Pfizer et Moderna, dont 20 000 secondes injections », précise Dolorès Orlay-Moureau, adjointe déléguée à la santé.

La nouvelle implantation a un coût estimé de 480 000 € pour la Ville (dont 250 000 euros consacrés à la climatisation du parc expo). 

Le déménagement est prévu le dimanche 9 mai.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société