• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes métropole : Veolia devrait décrocher le marché de l'eau et de l'assainissement

La Saur, détenteur du contrat d'eau et assainissement de Nîmes Métropole depuis 50 ans, et Suez, on été débouté de leur recours contre Véolia, le nouveau délégataire du contrat.
La Saur, détenteur du contrat d'eau et assainissement de Nîmes Métropole depuis 50 ans, et Suez, on été débouté de leur recours contre Véolia, le nouveau délégataire du contrat.

Fini la Saur, détenteur du contrat depuis 50 ans. Veolia devrait devenir le nouveau délégataire du contrat eau et assainissement de la Métropole de Nîmes. Montant du contrat : un peu moins de 200 millions d'euros.

Par Olivier Le Creurer

Economiser 80 millions d'euros


Il ne manque plus que le vote solennel en conseil communautaire le 23 janvier, mais Yvan Lachaud a fait son choix. Nîmes Métropole devrait confier ce marché de 185 millions d'euros à Veolia au détriment de la Saur, opérateur historique depuis près de 50 ans et de Suez. Le contrat prendra effet le 1er janvier 2020 jusqu'au 31 décembre 2027. La Métropole nîmoise espère économiser 80 millions d'euros sur la période.
 

Réduire les fuites d'eau


L'objectif et également de réduire les fuites d'eau. En mars 2018, une enquête de Cash Investigations, diffusée sur France 2, avait fait des vagues à Nîmes. Et pour cause. On y apprenait que la ville gardoise détenait le record des fuites d’eau. En 2016, plus de 5 milliards de litres d’eau potable auraient été perdus. 
 

Baisser le prix de l'eau de 15%


Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole annonce que le prix de l'eau va baisser de 15%.
 
Nîmes métropole : Veolia devrait décrocher le marché de l'eau et de l'assainissement
Fini la Saur, détenteur du contrat depuis 50 ans. Veolia devrait devenir le nouveau délégataire du contrat eau et assainissement de la Métropole de Nîmes. Montant du contrat : un peu moins de 200 millions d'euros. - F3 LR - Reportage : J.Curato, P.Barbès et E.Mangani
 

Les salariés de la Saur inquiets


Ce matin, les salariés de la Saur se sont invités à l'agglo. Ils sont inquiets pour leur avenir.

 
Les salariés de la Saur inquiets après la perte du contrat eau à Nîmes


Ultimatum de la Saur


La direction de la Saur ne comprend pas la décision d'Yvan Lachaux: "Nous proposions une baisse du prix de l'eau de 17% alors que Suez proposait 16% et Veolia, seulement 15%," assure Christophe Piednoël, directeur de la communication.
 

Nous n'avons pas vocation à rester dans une ville qui ne nous fait plus confiance


Et de prévenir si la décision d'Yvan Lachaud était entérinée le 23 janvier:  " Saur emploie à Nîmes 248 personnes. Nous n'avons pas vocation à rester dans une ville qui ne nous fait plus confiance.".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus