• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : dans les pas des enquêteurs spécialisés dans l'origine des incendies

Nous avons suivie les enquêteurs chargés de déterminer les causes des incendies à Bouillargues près de Nîmes / © F3LR
Nous avons suivie les enquêteurs chargés de déterminer les causes des incendies à Bouillargues près de Nîmes / © F3LR

Après un incendie vient l'heure de l'enquête. A Bouiilargues, près de Nîmes, nous avons suivi l'équipe RCCI ( recherche des causes et circonstances d'incendie) du Gard. Elle est composée de gendarmes et de pompiers.
 

Par Josette Sanna

Le feu est à peine éteint. La cellule RCCI, recherche des causes et circonstances d'incendie entre en action.

Sapeur-pompier, technicien en identification criminelle et agent de l'état travaillent ensemble. Chacun apporte ses connaissances. 

Pas à pas

Après avoir étudié la topographie du site et analysé les données météorologique,  ils avancent …. Pas à pas… 
Le feu arrive ici, il remonte avec l'inverse de ce que le commun du commun des mortels pourrait penser", précise Laurent Goubault, Technicien en identification criminelle de la Gendarmerie du Gard.

Toute la journée sur le terrain

Il leur faudra à peine 2 h pour trouver  l'origine de l'incendie  de Bouillargues, mais parfois, ils peuvent rester toute la journée sur le terrain.
"Le fait d'éliminer les causes de l'incendie permet de resserrer le faisceau de présomption sur d'autres causes, et c'est là-dessus qu'il faut effectuer le travail de prévention", ajoute Thierry Boussardon Sapeur Pompier SDIS 30.

Aujourd'hui, leur mission s'arrête au pied d'un poteau électrique. Ce n'est pas toujours le cas.

"Si on  détermine que c'est un feu origine criminelle  on réalise un prélèvement et des indices  partiront en analyse, précise Laurent Goubault, Technicien en identification criminelle de la Gendarmerie du Gard.

La cellule Gardoise RCCI existe depuis 2010. Elle est activée l'été en moyenne 3 jours par semaine.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Vincent Zielinski sur son grand-père Jean, résistant.

Les + Lus