Nîmes : 18 mois de prison pour l'auteur des menaces de mort sur le directeur de l'école Jean-Moulin

L'auteur de l'agression commise sur le directeur de l'école Jean-Moulin a été condamné à 18 mois d'emprisonnement, dont 12 avec sursis et 6 mois à domicile avec bracelet électronique. Ce père d'élève a menacé de mort les enseignants et aurait fait référence à Samuel Paty, ce professeur assassiné.  

Le procès du père d 'élève ayant agressé et menacé le directeur de l'école Jean Moulin s'ouvre au tribunal de Nîmes
Le procès du père d 'élève ayant agressé et menacé le directeur de l'école Jean Moulin s'ouvre au tribunal de Nîmes © A. Dufaut FTV

 Driss Sibari est arrivé menottes aux mains au tribunal de Nîmes, il a été placé en détention provisoire le 19 janvier dernier suite à sa comparution immédiate 4 jours après les faits. Ce père de deux enfants, âgé de 33 ans, est accusé d'avoir proféré des menaces de mort dans la cour de l'école Jean-Moulin de Nîmes, à l'encontre du directeur de l'établissement et d'une institutrice ainsi que de les avoir insultés et bousculés. L'agresseur, en lançant des menaces de mort, aurait fait référence à Samuel Paty, l'enseignant assassiné en banlieue parisienne.

 

Driss Sibari reconnait les menaces de mort mais nie avoir fait référence à Samuel Paty 

Ce jour là, selon le directeur, le fils de Driss Sibari, âgé de de 7 ans, aurait eu un comportement  inadapté à l’école, avec des gestes déplacés envers ses camarades filles.  Driss Sibari répond que le directeur n’avait pas à lui faire ses remarques devant tous les parents, qu’il y a  " des façons de faire" , et qu’il a été  "extrêmement humilié." 

Des témoins ont alors entendu :  " Ce qui a été fait à Samuel Paty n'est rien à côté de ce que je vais te faire"

Aujourd'hui, Driss Sibari reconnait les menaces de mort mais nie avoir fait référence à Samuel Paty :

C 'est là que le directeur m'a dit  " Je vais te coller les services sociaux ". Et là , j'ai pété un cäble et parlé comme une racaille  ... je l'ai menacé mais je n'ai pas parlé de Samuel Paty.

Driss Sibari

Connu pour des faits de violence 

Le président du tribunal note que l'homme a un casier judiciaire notamment pour des faits de vols et de violences qui remontent à 5 ans. Et qu'il ne se présente pas toujours aux audiences. 

De son côté, l'avocate du prévenu plaide pour une peine légère.

Je souhaite que Mr Sibari puisse bénéficier d'une peine à domicile assortie d'un bracelet électronique 

Marion Touzelier, avocate de Driss Sibari

Des enseignants choqués

 Ce matin, il n' y avait aucun  témoignags des personnes présentes au moment des faits à la sortie d’école.

Tout le monde a peur !

Emilie Vrigaud, avocate des parties civiles

Suite à l'agression, la majorité des enseignants ont fait valoir leur droit de retrait et l'école Jean Moulin, située au Chemin Bas d'Avignon, est restée fermée une semaine. Depuis la reprise, certains enseignants sont en arrêt maladie. Ces professeurs ont depuis été remplacés selon l' Inspection d'Académie.  

Le procureur de la république a requis 18 mois d'emprisonnnement, dont 8 assortis d'un sursis probatoire avec interdiction d'entrer en contact avec le corps enseignant de cette école. 

Driss Sibari a été condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis, les 6  mois restant étant une peine à domicile assortie du port du bracelet électronique, avec interdiction d'entrer en contact avec l'école et le corps enseignant. 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société éducation