Nîmes : responsable d’un accident mortel en 2017, un chauffard comparaissait cette fois pour conduite sans permis

Accident mortel de la route à Nîmes boulevard Allende, le 5 novembre 2017. 4 personnes d'une même famille sont mortes, dont 2 très jeunes enfants. / © France 3 LR
Accident mortel de la route à Nîmes boulevard Allende, le 5 novembre 2017. 4 personnes d'une même famille sont mortes, dont 2 très jeunes enfants. / © France 3 LR

Deux ans et demi après avoir perdu le contrôle de sa voiture et provoqué la mort de 4 personnes de sa famille, un conducteur était jugé en comparution immédiate ce mardi 12 mai pour conduite sans permis, par le tribunal correctionnel de Nîmes. Il a été finalement relaxé.

Par Eric Félix

L'homme a été arrêté par les gendarmes dimanche soir, lors d’un contrôle routier sur la commune de Bezouce, à l’est de Nîmes. Cet automobiliste gardois a été placé en garde à vue. Il roulait sans permis de conduire et pour cause. Celui-ci a été suspendu à la suite d’un accident qui avait coûté la vie à quatre personnes, en 2017.
 

4 morts dont 2 enfants âgés de 6 et 18 mois


Le 5 novembre 2017, vers 5h30, au volant de sa voiture, l'homme résidant à Montfrin avait violemment percuté un feu tricolore et un muret devant le lycée Philippe Lamour sur le boulevard Allende à Nîmes. L’accident avait provoqué la mort de ses deux enfants âgés de 6 et 18 mois, de sa compagne et du frère de celle-ci.

Mis en examen, il avait été placé en détention provisoire puis remis en liberté sous contrôle judiciaire.
 

L’enquête avait montré que ce soir-là, de retour d’un mariage, il roulait vite et avait consommé de la drogue. Les deux enfants n’avaient ni sièges auto ni ceintures de sécurité. De plus, le véhicule n’était pas assuré et le contrôle technique était périmé.

Ce mardi après-midi, il a été finalement relaxé, faute d’infraction caractérisée. Le Parquet de Nîmes a décidé de faire appel.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus