• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : trois motos d’un fabricant gardois engagées sur le rallye Dakar

Michaël Metge sur une moto d'un fabricant gardois - janvier 2019 / © Maxppp / CRIS BOURONCLE
Michaël Metge sur une moto d'un fabricant gardois - janvier 2019 / © Maxppp / CRIS BOURONCLE

Le fabricant de motos gardois Sherco a engagé trois motos sur le rallye Dakar dont la première étape s'est courue ce lundi au Pérou. Deux de ses trois pilotes, les frères Metge, sont des languedociens.

Par Joane Mériot

La vitrine est irremplaçable pour lui. Depuis sept ans, le fabricant de motos gardois Sherco est engagé comme équipe officiel au Rallye Dakar. Cette année, trois motos à lui sont sur le parcours.
 

Adrien et Michaël Metge comme pilote


Deux des trois pilotes de ces motos, Adrien et Michaël Metge, sont des languedociens. Ils se sont classés respectivement 12ème et 24ème lors de la première étape qui avait lieu ce lundi. Au siège nîmois de Sherco, on ne perd pas une information en provenance du Pérou. Le constructeur installé à Nîmes, a fêté ses 20 ans l'année dernière et rêve de titiller les cadors du rallye-raid.

Mon objectif serait d’avoir une à deux victoire d’étapes, si possible, et d’avoir le meilleur résultat à la fin, confie le directeur général de Sherco, Thomas Teissier.

Les frères Metge participent pour la quatrième fois au rallye Dakar, Adrien arrivé 11ème en 2016 et 12ème en 2017 avait abandonné la course l'année dernière à cause d'une fracture au tibia.

Une croissance de 15% par an


Le fabricant français de motos, spécialisé dans le rallye, le trial et l'enduro, voit dans le Dakar une occasion sans équivalent de faire parler de son savoir-faire. Déjà présente dans 66 pays, la marque nîmoise connaît une croissance de 15% par an et ne compte pas en rester là.

Les étapes du 41ème Dakar sont à vivre tous les jours entre 13h et minuit heure française sur le site et l'application France tv sport. L’arrivée est prévue dans 9 jours à Lima.

Le reportage de Jérôme Curato et Eric Mangani
 
Nîmes : trois motos d’un fabricant gardois engagées sur le rallye Dakar

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pyrénées-Orientales : un vaste trafic de drogue et de migrants démantelé

Les + Lus