Orage de grèle dans le Gard rhodanien : plus de peur que de mal

Un violent orage de grêle s'est abattu hier en fin d'après-midi entre Remoulins (Gard) et Tarascon. De quoi inquiéter les viticulteurs et les arboriculteurs. Ce matin, ils respirent. Plus de peur que de mal. / © LL Galy
Un violent orage de grêle s'est abattu hier en fin d'après-midi entre Remoulins (Gard) et Tarascon. De quoi inquiéter les viticulteurs et les arboriculteurs. Ce matin, ils respirent. Plus de peur que de mal. / © LL Galy

Un violent orage de grêle s'est abattu hier en fin d'après-midi entre Remoulins (Gard) et Tarascon. De quoi inquiéter les viticulteurs et les arboriculteurs. Ce matin, ils respirent. Plus de peur que de mal.

Par Olivier Le Creurer

Un violent orage de grêle a touché l'autoroute A9 vendredi en fin d'après-midi dans le secteur de Remoulins et Roquemaure (Gard). Une pellicule de glace s'est déposée sur la chaussée comme l'a signalée Météo Languedoc. 



En ce début du printemps, les viticulteurs et les arboriculteurs scrutent le ciel avec beaucoup d'appréhension et dès qu'il se déchaîne, ils angoissent. Alors, la nuit a été longue mais ce matin, le sentiment est plutôt au soulagement.
 

Un violent orage de grêle s'est abattu hier en fin d'après-midi entre Remoulins (Gard) et Tarascon. De quoi inquiéter les viticulteurs et les arboriculteurs. Ce matin, ils respirent. Plus de peur que de mal. / © LL Galy
Un violent orage de grêle s'est abattu hier en fin d'après-midi entre Remoulins (Gard) et Tarascon. De quoi inquiéter les viticulteurs et les arboriculteurs. Ce matin, ils respirent. Plus de peur que de mal. / © LL Galy



Un arboriculteur indique que la fleur a protégé le bourgeon de ses abricotiers. Les vignes, elles, ont les pieds dans l'eau mais la végétation n'était pas encore sortie. Par contre, si ce phénomène météo se reproduit dans trois semaines, la situation sera catastrophique.
 

Conséquence grêle dans le Gard rhodanien
Un violent orage de grêle s'est abattu hier en fin d'après-midi entre Remoulins (Gard) et Tarascon. De quoi inquiéter les viticulteurs et les arboriculteurs. Ce matin, ils respirent. Plus de peur que de mal. - N. Genet et LL Galy



 

Sur le même sujet

Les + Lus