PHOTOS. Début d'incendie d'un hôtel de ville dans le Gard, la maire va porter plainte

Après avoir découvert la porte de l'hôtel de ville en flammes vers 19 heures mardi, la maire de Pont-Saint-Esprit (Gard), Claire Lapeyronie (DVG), annonce qu'elle va porte plainte. Elle dénonce un acte malveillant, alors qu'une nouvelle élection municipale se profile à la suite d'une série de démissions d'élus.

C'est vers 19 heures ce mardi 5 mars que Claire Lapeyronie, maire (DVG) de Pont-Saint-Esprit, a découvert un début d'incendie sur la façade de l'hôtel de ville. Revenue pour travailler sur ses dossiers, l'édile a constaté que la porte d'entrée de l'édifice était en flammes. Elle a immédiatement prévenu les secours.

Arrivés rapidement sur les lieux, les sapeurs-pompiers du Service départemental d'incendie et de secours du Gard (SDIS 30) ont vite maîtrisé le sinistre et sécurisé le bâtiment, tandis que les gendarmes effectuaient les premières constatations.

De son côté, Claire Lapeyronie a décidé de porter plainte.

J’ai décidé de porter plainte. L’enquête permettra d’établir les circonstances de cet acte malveillant.

Claire Lapeyronie, maire (DVG) de Pont-Saint-Esprit

La porte de la mairie enflammée

Sur sa page Facebook, la municipalité de Pont-Saint-Esprit, "remercie les services municipaux ainsi que la réactivité des sapeurs-pompiers et de la gendarmerie" et publie des photos du sinistre.

Vers des élections municipales partielles

Même si l'on ignore pour l'heure l'origine de cet incendie, la maire soupçonne "un acte malveillant" dans un contexte politique tendu.

Démissions d'élus

Les électeurs de la commune pourraient, en effet, prochainement rappelés aux urnes pour désigner une élection municipale partielle après une série de démissions d'élus de la majorité et de l'opposition, soit 14 conseillers sur 33.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité