Procès home-jacking à Nîmes : 30 ans de réclusion requis contre les 2 accusés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Nîmes - procès d'assises de 2 accusés d'actes de torture et de barbarie lors d'un home-jacking en 2014 chez le gérant du supermarché Leclerc - 29 mai 2018.
Nîmes - procès d'assises de 2 accusés d'actes de torture et de barbarie lors d'un home-jacking en 2014 chez le gérant du supermarché Leclerc - 29 mai 2018. © F3 LR

Les 2 hommes jugés devant les assises du Gard depuis lundi, pour vols et séquestration avec actes de torture et de barbarie à Nîmes en 2014, devrait connaître le verdict du jury dans la journée. L'avocat général a requis une peine de 30 ans de réclusion avec 2/3 de sûreté.

L'avocat général, Jean-Louis Persico, a parlé de faits "qui ne peuvent avoir été commis que par des barbares ou des apprentis barbares" dans ses réquisitions. Il a évoqué la souffrance des victimes et "leur sentiment de mort imminente".

"Votre devoir est de protéger la société", lance-t-il aux jurés en réclamant 30 ans de réclusion criminelle contre les 2 "sauvages" dans le box des accusés assortis d'une peine de sûreté des 2/3.

Verdict dans la journée.

durée de la vidéo: 01 min 32
Nîmes : 30 ans de réclusion requis contre les 2 accusés du home-jacking du gérant du magasin Leclerc en 2014 ©F3 LR

Le témoignage des victimes marque la 2ème journée d'audience du procès


Face à la Cour, les sanglots dans la voix, l'ancien patron de l'hypermarché Leclerc et sa compagne égrainent les actes de torture et de barbarie qu'ils ont subis. Tabassés, ligotés, bâillonnés, brûlés à la soude caustique et à l'eau de javel, le couple nîmois revit, à la barre, son calvaire….

22 bidons de détergents sont déversés sur leurs corps lors de cette agression.

Dans le box, les deux accusés, au lourd passé judiciaire, restent impassibles. Sur les faits, les jeunes délinquants continuent à clamer leur innocence.
Dans cette affaire, le dossier à charge est maigre. Pas de preuves tangibles et de multiples zones d'ombre dans l'enquête.

Reste pourtant un faisceau d'indices troublants qui pourrait interpeller les jurés sur la culpabilité des deux prévenus.

Le verdict est attendu mercredi.

durée de la vidéo: 01 min 46
Nîmes : 2 hommes jugés aux assises pour des actes de torture et de barbarie qu'ils nient lors d'un home-jacking ©F3 LR

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.