VIDÉO. Vacances de printemps, début de la saison touristique, hôtels et campings se préparent à accueillir les premiers touristes

durée de la vidéo : 00h01mn49s
Pour la zone C, les vacances de printemps débutent. C'est l'heure pour les professionnels du tourisme du littoral d'ouvrir la saison touristique et d'accueillir les premiers clients de l'année. Reportage, dans le Gard, au Grau-du-Roi. ©FTV

Pour la zone C, les vacances de printemps débutent. C'est l'heure pour les professionnels du tourisme du littoral d'ouvrir la saison touristique et d'accueillir les premiers clients de l'année. Reportage, dans le Gard, au Grau-du-Roi.

C'est le grand jour pour la station balnéaire du Grau-du-Roi (Gard). La rencontre avec les premiers vacanciers de l'année.

"On peaufine les derniers préparatifs, on astique, on nettoie. Là, je termine de briquer les coupe-vent de la terrasse. Ça donne des sueurs !" explique un employé, lavette à la main.

Il faut se montrer sous son plus beau jour et penser aux derniers détails pour les clients. Comme cette livraison de dernière minute.

"C'est un congélateur, on l'attendait depuis des jours... et il est enfin là", soupire le gérant de l'hôtel.

Un début de saison "timide"

Au mur, dans l'escalier, un portrait d'Ernest Hémingway. Ici, l'authenticité est mise en valeur. Le célèbre écrivain américain a séjourné dans cette chambre, dans les années 50, la numéro 23.

Malgré ses années d'expérience, le professionnel a toujours un peu d'appréhension au moment d'accueillir ses premiers clients de la saison.

Chaque début de saison, on se demande si cela va bien se passer, si le beau temps sera là, si les clients seront là et s'ils seront contents. Il faut que tous les éléments soient réunis pour une bonne saison.

Franck Bonfill, gérant de l'Hôtel d'Angleterre.

Seulement un tiers des chambres est réservé pour ce week-end, il faudra aussi compter avec les touristes de passage et de dernière minute. Le soleil et la chaleur, 21°C prévus, devraient faire grimper la fréquentation.

Des attractions tendances

Même constat dans ce camping gardois quatre étoiles. Le mois d'avril sera un tour de chauffe. Le grand bal des vacanciers débutera vraiment au mois de mai.

Dans le secteur de l'hôtellerie de plein air, la concurrence est rude. Alors pour séduire, il faut se démarquer. Ce camping mise sur une nouvelle activité.

Les piscines chauffées, les toboggans, c'est du déjà vu. Tous les établissements sont équipés alors on doit trouver des nouveautés. Cette année, on mise sur les terrains de padel. Et ça marche, on a des clients qui appellent exprès. Ca fait des réservations supplémentaires.

Benoît Canaguier, directeur du camping "Les Jardins de Tivoli".

Reste à souhaiter que le beau temps soit au rendez-vous du printemps. C'est le plus important pour attirer clients et touristes.

2023 : année record en Occitanie

L'Occitanie a accueilli 222 millions de nuitées contre 220 millions en 2022. 142 millions de Français et 80 millions d'étrangers.

Dans le Top des visiteurs étrangers, les Espagnols (+8%), les Allemands (+14%), les Britanniques (+9%), dans le même temps, les Belges sont en recul de 6%.

L'été reste la saison touristique faste mais le printemps et l'automne progressent chaque année. Surtout les mois de juin et septembre.

L'hôtellerie de plein air et les campings réalisent près de 29 millions de nuitées, 15,6 millions pour les hôtels, suivis à 11,3 millions par les plateformes de location.

Contrairement aux idées reçues, dans notre région, sur l'année, c'est la campagne qui totalise le plus de touristes 30%, contre 23% pour le littoral et 18% pour les villes. Dont 9% pour Toulouse et 6% pour Montpellier.

Écrit avec O. Brachard.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité