Policiers agressés à Alès : un poignet cassé, 57 jours d'arrêt de travail et 2 interpellations

Illsutration / © MAXPPP
Illsutration / © MAXPPP

Selon une source syndicale citée par France Bleu Gard Lozère, 2 policiers nationaux ont été agressés au soir du 6 juin dans le quartier des Cévennes à Alès, après un contrôle. L'un a eu le poignet cassé. Les 2 hommes totalisent 57 jours d'arrêt de travail. Un mineur et un majeur ont été interpellés.

Par Valérie Luxey

Nos confrères de France Bleu Gard Lozère font état sur leur site internet de l'agression de 2 policiers nationaux, dans la soirée du 6 juin, dans le quartier des Cévennes, à Alès (Gard). Selon une source syndicale, les faits se seraient produits en marge d'un banal contrôle. Alors que celui-ci se passait bien, 2 individus extérieurs à ce contrôle auraient insulté les fonctionnaires de la police nationale et jeté une pierre sur leur véhicule. Lors de leur interpellation, ils auraient blessé les 2 policiers.

Poignet cassé et entorse au genou


L'un des 2 agents victimes a eu le poignet fracturé et 42 jours d'interruption totale de travail (ITT). L'autre souffre d'une entorse au genou et s'est vu prescrire 15 jours d'arrêt, soit 57 jours d'ITT à eux deux. Les 2 agresseurs présumés sont un mineur et un jeune majeur. Ce dernier devrait être présenté ce 7 juin au Parquet d'Alès pour rébellion et outrages.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus