Cet article date de plus de 3 ans

Le village de Combas dans le Gard se mobilise pour faciliter l’intégration d’une famille irakienne

A Combas, une cinquantaine d'habitants s'est mobilisé pour accueillir un couple de réfugiés irakiens. Ils sont arrivés le mois dernier avec leur enfant en bas âge. Leur intégration au sein du petit village se passe plutôt bien. Nos reporters Virginie Danger et Pierre Trouillet les ont rencontrés.
Rasha, Rafi et leur petite fille Perla entourés des habitants du village de Combas, dans le Gard - 4 août 2017
Rasha, Rafi et leur petite fille Perla entourés des habitants du village de Combas, dans le Gard - 4 août 2017 © France 3 LR
Rasha, Rafi et leur petite fille Perla sont arrivés en France il y a un mois. Originaire de la ville de Bakdhida, située à une vingtaine de kilomètres de Mossoul, ils ont dû quitter leur pays pour fuir la terreur semée par les soldats de Daesh.

" Notre vie était en danger là-bas, les soldats de Daesh enlevaient les gens, ils les tuaient. Ici en France, nous nous sentons en sécurité, nous n’avons plus peur d’être enlevés où tués" témoigne le couple irakien. 

Sur 600 habitants, on est 50 à s’occuper des réfugiés


Il y a tout juste un mois, ils ont enfin pu fouler le sol Français. Cette parenthèse enchantée, ils la doivent à une cinquantaine d’habitants du village. Tous ont œuvré pendant des mois pour les accueillir au cœur du petit village de Combas.


Un couple a mis à disposition un appartement gratuitement, il y a cinq personnes qui s’occupent du français, et d'autres des papiers.


Grâce à cette chaîne de solidarité, Rasha et Rafi espèrent rester en France, obtenir un visa pour pouvoir rapidement trouver du travail et voler enfin de leurs propres ailes.

Le reportage de Virginie Danger et Pierre Trouillet 

durée de la vidéo: 01 min 46
Le village de Combas dans le Gard se mobilise pour faciliter l’intégration d’une famille irakienne ©France 3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société migrants immigration famille