Géologie : il y a 40 000 ans le plus grand glacier du sud des Pyrénées faisait 63 km de long et 600 m d'épaisseur

Le parc naturel des hautes Pyrénées en Espagne, à l'ouest d'Andorre, se fait une fierté d'avoir abrité - il y a 40 000 ans - le plus grand glacier du versant sud des Pyrénées. Des découvertes géologiques récentes ont démontré qu'il faisait 63 km de long, pour une épaisseur moyenne de 600 m.

Les paysages des parcs naturels du versant sud des Pyrénées (ici celui d'Aïguestortes) portent les vestiges des glaciers qui les recouvraient il y a 40 000 ans.
Les paysages des parcs naturels du versant sud des Pyrénées (ici celui d'Aïguestortes) portent les vestiges des glaciers qui les recouvraient il y a 40 000 ans. © MaxPPP

Le glacier n'est plus là. Pourtant, le "parc naturel des hautes Pyrénées" (Parc Natural de l’Alt Pirineu), situé à quelques kilomètres à l'ouest de la principauté d'Andorre, dans la province de Catalogne en Espagne, est bien décidé à revendiquer son passé glaciaire :  il y a 40 000 ans, on y trouvait le plus grand glacier du versant sud des Pyrénées.

Des recherches géologiques récentes ont démontré que ce dernier faisait 63 km de long, pour une épaisseur moyenne de 600 m de glace.

Depuis lors le climat s'est réchauffé : la rivière connue aujourd'hui sous le nom de la Noguera Pallaresa, constitue la dernière trace de l'existence de ce glacier.

Un intérêt géologique et historique

Selon les dernières découvertes, il avait une épaisseur maximale de 730 m à Bonabé, 600 m à Esterri d'Àneu et 365 m à Llavorsí, les communes actuelles s'étendant du Nord au Sud de cette partie espagnole du massif pyrénéen.

Le Parc Naturel a décidé de publier un poster, pour communiquer auprès du grand public les principales caractéristiques historiques de son passé géologique, aboutissant à sa géomorphologie actuelle.

Ce poster montre l'étendue du glacier qui recouvrait la plus grande part de l'actuel parc naturel des hautes Pyrénées en Espagne.
Ce poster montre l'étendue du glacier qui recouvrait la plus grande part de l'actuel parc naturel des hautes Pyrénées en Espagne. © Generalitat de Catalunya

Ce poster devrait être diffusé dans les centres éducatifs autant que dans les guides touristiques de la région, pour que la population - et les visiteurs - se rendent mieux compte de l'extension maximum de la dernière période glaciaire dans cette région.

Sculpteur de cirques et de vallées

L'existence de ce glacier, il y a des milliers d'années, a modelé tel un sculpteur les vallées, les cirques et les étangs de haute montagne et il est donc à l'origine des paysages tels que nous les connaissons aujourd'hui.

C'est le fruit d'un travail mené en collaboration avec l'institut cartographique et géologique de Catalogne (ICGC) qui sera exposé dans le futur Centre de Découverte des Sciences de la Terre, situé à Rubio, dans la commune de Soriguera.

Ce centre fonctionnera en tant que point d'information spécialisée autour des itinéraires et des lieux d'intérêt géologiques pendant la saison d'été, de juin à septembre, à partir de cette année.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
andorre pyrénées nature montagne réchauffement climatique environnement