La commune gersoise de Louslitges vent debout contre le compteur Linky

Ce compteur connecté permet de voir en temps réel sa consommation d'électricité. / © France 3 Occitanie
Ce compteur connecté permet de voir en temps réel sa consommation d'électricité. / © France 3 Occitanie

Louslitges, 80 habitants, ne veut pas des compteurs Linky. Et le fait savoir. La municipalité a pris un arrêté anti-compteur, lequel risque d'être invalidé par le tribunal administratif. 

Par Marie Martin

Et une de plus ! 

A la liste (déjà longue) des communes opposées à l'installation des compteurs Linky s'ajoute désormais le petit village de Louslitges, dans le département du Gers.

Ici, les 80 habitants sont sceptiques. Et les sept élus unanimes. Ils ne veulent pas de ce compteur connecté qui permet, selon le fournisseur, de contrôler sa consommation en temps réel. De nombreux habitants ne croient guère à la nullité de l'exposition aux champs électromagnétiques prônée par Enedis.

Conséquence, la maire Mireille Gendry-Brown a pris un arrêté municipal "refusant le déclassement des compteurs existants, leur élimination et leur remplacement par des compteurs Linky". Au nom de la liberté de chacun.
Depuis des mois, la municipalité informe en effet la population, et encourage les habitants à manifester leur opposition à ce remplacement auprès d'Enedis.
Ainsi 72 % des foyers auraient manifesté leurs doutes et interrogations par écrit à l'opérateur.

L'arrêté, contesté par la sous-préfecture de Mirande, risque fort d'être invalidé par le tribunal administratif. 

560 000 compteurs Linky ont déjà été installés en Occitanie.

Voir le reportage de Maria Laforcade et Emmanuel Fillon, de France 3 Occitanie :

Gers : la commune de Louslitges vent debout contre les compteurs Linky

 

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus