Municipales 2020 : revoir le débat entre les candidats à Auch

L'escalier monumental à Auch (Gers) / © MAXPPP
L'escalier monumental à Auch (Gers) / © MAXPPP

REPLAY - A Auch, dans la préfecture du Gers, 4 listes sont candidates aux prochaines élections municipales des 15 et 22 mars.
Le maire sortant, le socialiste Christian Laprébende, se présente avec le soutien notamment d'EELV, du PCF et du PRG. France 3 a organisé un débat.
 

Par Juliette Meurin

Les candidats ne se bousculent pas à Auch. Il faut dire que depuis 40 ans, la couleur politique à la mairie ne change pas. La préfecture du Gers vote socialiste depuis 1977.
Le maire sortant Christian Laprébende (PS) a été élu maire en octobre 2017 par le conseil municipal en remplacement de Franck Montaugé devenu sénateur. Il se présente donc aux élections municipales de 2020 comme tête de liste pour la première fois avec le soutien d’EELV, du PCF et du PRG. Il précise que sa liste présente 10 candidats représentant la société civile.

Les autres candidats sont Christophe Loizon qui a reçu le soutien de LREM, du Modem et de Génération Ecologie, Marie-Pierre Desbons (SE) fille de l’ancien maire Claude Desbons (PS) et Damien Domenech (DVG) a la tête d’une liste composée d’anciens du front de Gauche.

France 3 Occitanie a invité les 4 candidats à un débat présenté par Patrick Noviello avant le premier tour de ces élections municipales. 

Deux thématiques : le désenclavement et l’attractivité.

La plupart des candidats sont d’accord pour réclamer à la SNCF des solutions pour améliorer les liaisons entre Auch et Toulouse. "Il faut que cela soit moins cher et plus rapide". "Un train Auch Toulouse en 1 heure, dit Marie-Pierre Desbons (SE), c’est simple il suffit de réduire les arrêts sur la portion Haute Garonne."
Pour Damien Domenech (DVG) face à l’urgence climatique la question n’est plus d’améliorer les axes entre Toulouse et Auch mais de donner priorité à l’économie locale : "une personne qui travaille à 90 km de son lieu de résidence ce n’est pas un emploi d’avenir".

Concernant l’attractivité de la ville, le maire sortant Christian Laprébende (PS, PCF, PRG, EELV) rappelle qu’Auch peut s’enorgueillir de quelques spécificités comme le cirque (Circa) et le cinéma (le festival ciné 32). "Le patrimoine a été réhabilité ces dernières années", dit il, et mis en valeur comme l’escalier monumental qui a été rénové".
Le candidat Christophe Loizon (soutien de LREM, du Modem et de Génération Ecologie) veut lui mettre une véritable économie touristique au service de la ville grâce à la gastronomie et le patrimoine notamment.


Un débat difusé mercredi 26 février à 21h à revoir ici : 
 

Les repères en chiffres

Dans cette ville la population n’évolue pas beaucoup. On comptait 21 871 habitants en 2011. En 2016 ils sont un peu moins nombreux : 21 678.
 

Le nombre de chômeurs est en légère augmentation. Entre 2011 et 2016, il est passé de 8.8 % à près de 11% (source INSEE)


Les principales entreprises de la commune (en nombre) sont liées au secteur du commerce, des transports et des services. Cette part représente près de 70%.
Viennent ensuite les entreprises liées à l'administration publique, l'enseignement, la santé et l'action sociale (18,4%).

 
 

Les résultats en 2014

En 2014, la liste de Franck Montaugé (PS-PCF) avait été élue dès le premier tour avec 51,89 %

Liste Franck Montaugé (PS-PCF) : 51,89 % (Elu) 28 sièges
Liste Pierre Tabarin (DVD) : 17,5 % (Elu) 3 sièges    
Liste Christel Dulhoste (UMP) : 13,43 % (Elu) 2 sièges        
Liste Joëlle Reynaud (PG) : 8,67 % (Elu) 1 siège
Liste Alexis Boudaud (DVG) : 8,51 % (Elu) 1 siège


France 3 organise près de 300 débats partout en France à l'occasion de ces élections muncipales.
Pour suivre ces débats, cliquer sur la région de votre choix dans la carte ci dessous. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus