Flashé à 179 km/h au lieu de 110, un automobiliste relaxé par la justice, le radar était non conforme

Un automobiliste vient d'être relaxé par le tribunal d'Auch (Gers) malgré un grand excès de vitesse supérieur à 50 km/h. Le radar automatique qui l'avait flashé n'avait pas fait l'objet d'une vérification annuelle comme l'exige la loi.

Visiblement, tous les moyens sont bons pour éviter une sanction. Un automobiliste flashé à 179km/h au lieu des 110 km/h obligatoires sur la RN 124, au niveau de la commune d'Aubiet dans le Gers, a décidé de contester son amende. Le quadragénaire, récidiviste, est allé jusqu'à engager les services d'un avocat pour faire "sauter" sa contravention et le retrait de son permis.

Relaxé pour cause de radar non conforme


Comme le rapporte La Dépêche du Midi, le 15 janvier 2024, le tribunal d'Auch a tout simplement relaxé l'automobiliste. Pourquoi ? Pour non conformité du radar fixe. Car comme le précise la loi, ces équipements doivent être vérifiés annuellement (ou tous les deux ans pour les deux premières vérifications des instruments neufs) "pour son bon fonctionnement et le respect des exigences réglementaires et notamment l’erreur maximale tolérée de +/- 5 km/h ou 5 %, sur la mesure de vitesse".

En l'occurrence, le radar situé au bord de la RN 124 avait été vérifié le 4 février 2021. La contravention, constatée le 28 juin 2023, a donc été jugée irrecevable.

Totalement blanchi, l'automobiliste a pu récupérer son permis et son véhicule. De quoi donner des idées aux autres personnes qui se sont fait flasher le même jour sur la route d'Aubiet dans le Gers.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité