Gers : les enseignants du collège de Condom obtiennent l'ouverture d'une classe supplémentaire

Il aura suffit de quelques heures de grève. Les professeurs du collège Saint-Exupéry à Condom ont obtenu gain de cause. Ils réclamaient l'ouverture d'une classe supplémentaire.
Après quelques heures de grève, les professeurs du collège de Condom ont obtenu l'ouverture d'une classe supplémentaire
Après quelques heures de grève, les professeurs du collège de Condom ont obtenu l'ouverture d'une classe supplémentaire © C. Neidhardt/France 3 Occitanie
C'est le deuxième jour de l'année scolaire. Au collège de Condom, dans le Gers, 445 élèves ont passé une partie de la matinée dans la cour. Mais c'était pour la bonne cause. 

Les professeurs de l'établissement étaient en grève ce mardi matin. Tous sans exception. Ils sont 37 et réclamaient l'ouverture d'une classe supplémentaire. Une classe de 5ième pour accueillir correctement les élèves.
A la rentrée en effet, on comptait une trentaine de collégiens inscrits en plus.

Selon les enseignants, ce collège situé en milieu rural accueille de nombreux élèves en difficulté. Pas question donc de faire cours dans des classes surchargées. 
Après quelques heures de grève, la bonne nouvelle est tombée. Les moyens ont été donnés pour créer une classe supplémentaire. L'année scolaire peut commencer.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société grève économie social