Grippe aviaire : les oiseaux migrateurs sous surveillance dans le Gers

En cette période de migration pour les oiseaux, les agents de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) continuent leur travail de surveillance. Leur but : détecter les oiseaux sauvages porteurs de la grippe aviaire. Notre équipe les a suivi dans le Gers.

Migration d'oiseaux sauvages.
Migration d'oiseaux sauvages. © CHRISTOPHE SIMON / AFP
Parmi les missions moins connues de l'ONCFS, la surveillance de la faune sauvage est un travail de toute l'année. 
Les agents écument les zones humides du département gersois (comme les lacs) et évaluent le comportement des oiseaux migrateurs. 

"A l'heure actuelle, les oiseaux, la faune sauvage se portent bien" selon Didier Soulié, chef du service départemental. 


Surveillance sanitaire


Cette observation se fait dans le cadre du réseau SAGIR, en partenariat avec la fédération de chasse locale.
Leur objectif : surveiller la mortalité de la faune sauvage, détecter les maladies et les agents pathogènes transmissibles à l’homme. Et aussi surveiller l'utilisation de produits agricoles toxiques.

L'année dernière, une cinquantaine d'oiseaux morts a été retrouvé dans le département du Gers. 

Un reportage de Delphine Gérard et Jack Levé

durée de la vidéo: 01 min 48
Gers : les agents de l'ONCFS surveillent la mortalité des oiseaux migrateurs

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grippe aviaire agriculture économie