Un feu de cheminée se déclare en pleine nuit, ils trouvent refuge chez un voisin en attendant les secours

Publié le Mis à jour le

Dimanche 17 décembre, il est minuit passé lorsque les locataires d’une maison à Auch (Gers) appellent les secours. Un feu de cheminée vient de se déclarer dans leur chambre. En attendant les pompiers, ils se réfugient chez un voisin.

Plus de peur que de mal. Deux habitants de Auch (Gers) ont pu réchapper à un incendie qui s'est déclaré à leur domicile dans la nuit de vendredi 16 à samedi 17 décembre. 

Selon les informations transmises par les secours, il était 00h02 lorsqu’un des locataires s’est rendu compte que la chambre, située à un niveau supérieur de la pièce à vivre, était en feu. “Je pense qu’ils étaient en bas, devant la télé. Quand ils sont montés se coucher, ils ont vu les flammes, analyse un sapeur-pompier du SDIS 32 ce samedi. 

Une fois qu’elles ont prévenu les pompiers, les deux personnes ont quitté leur domicile précipitamment. Saines et sauves, elles sont parties se réfugier chez un voisin. 

25 pompiers mobilisés

25 pompiers et cinq véhicules du SDIS du Gers ont été mobilisés sur les lieux de cet incendie. En clair, deux fourgons, deux pompes, une échelle et un véhicule de commandement ont été dépêchés sur les lieux de l'incendie. Un dispositif “normal” pour ce genre d’opération, précisent les secours.

Le feu a été rapidement maîtrisé. Suite à cette opération, c’est la phase de déblaiement qui attend les sapeurs-pompiers. "On ne sait pas combien de temps on va mettre mais ça va nous occuper un moment”, remarque-t-on à la caserne de Auch. 

Plusieurs interventions après un feu de cheminée

D’après les premières constatation qu’ils ont pu établir lors de l'intervention, il s’agirait d’un incendie lié à une cheminée. “On n’a eu aucune opération de ce genre ces derniers mois. Mais on commence à en faire en moyenne une fois par semaine depuis le début du mois de décembre”, remarque un sapeur-pompier gersois.

À ce stade il n’y a pas de risque particulier pour la saison.

SDIS 32

Selon ses informations, il y aurait eu 4 ou 5” interventions pour des feux de cheminée dans le département ces dernières semaines. 

En pleine période hivernale, les secours du département ne s’attendent pas non plus à multiplier les opérations en ce sens. “Chez nous, il y a un petit crachin, mais on n’a pas encore de températures très basses. À ce stade il n’y a pas de risque particulier pour la saison”, rappelle tout de même le SDIS 32.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité