Cet article date de plus de 8 ans

Gignac : le revirement du gouvernement pourrait couper le souffle du principal fabriquant d'éthylotest français

A Gignac, Contralco, principal fabricant d'éthylotest, redoute un coup de Trafalgar de la part de l'Etat. L'équipe Hollande menace de changer d'avis sur cet équipement rendu obligatoire dans les véhicules par l'équipe Sarkosy. 
Contralco produit 200 000 éthylotest par jour à Gignac dans l'Hérault. L'entreprise tourne  24 heures sur 24
Contralco produit 200 000 éthylotest par jour à Gignac dans l'Hérault. L'entreprise tourne 24 heures sur 24
Les éthylotests vont-ils passer des boites à gants des automobilistes aux oubliettes ? Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls n'est plus très sûr d'en vouloir un dans chaque voiture. Le fait que cet équipement soit rendu obligatoire par le gouvernement Sarkosy avait conduit l'entreprise Contralco à faire de lourds investissements. Si le gouvernement devait changer d'avis, ce serait une véritable catastrophe pour le leader européen de l'éthylotest chimique.  L'entreprise Contralco, PME familiale implantée à Gignac dans l'Hérault depuis sa création en 1982 , emploie une cinquantaine de personnes. Le fournisseur offciel des forces de l'ordre n'entend pas se laisser faire, son pdg va faire appel aux élus locaux.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie