Cet article date de plus de 4 ans

Les habitants du Pic Saint-Loup se mobilisent pour sauver une œuvre d'art

Dans le village de Cazevieille - Pic Saint-Loup, une sculpture phosphorescente représentant un loup géant a été installée et très vite vandalisée. Pour la sauver, les habitants de la commune ont lancé une collecte participative sur internet. Ils célèbrent aujourd'hui son grand retour.

L'Evidence, sculpture de Thomas Monin à Cazvieille - Pic Saint-Loup
L'Evidence, sculpture de Thomas Monin à Cazvieille - Pic Saint-Loup
Les promeneurs venaient au Pic Saint-Loup pour voir le loup. Malheureusement, il a disparu. Cette sculpture du nom de l’Evidence a été vandalisée en octobre dernier. Un coup dur pour Thomas Monin, son créateur : « ça m’a touché qu’il soit détruit, mais ça m’a plus touché qu’il soit sauvé. »

2400€ collectés sur internet

Car depuis peu, l’œuvre a été reconstruite dans le village de Cazevieille. Une seconde vie possible grâce à Gwenaëlle Guerlavais, François Baraize et Nicolas Ethève. Ils ont lancé un appel sur les réseaux sociaux il y a deux mois.

Résultat : 2400 euros récoltés, une aide financière pour la reconstruction, un lien affectif surtout entre un public et une œuvre. « On na pas la possibilité de voir l’effet produit par son travail, là je l’ai eu, c’est fou ! » s’exlame Thomas Monin.
durée de la vidéo: 01 min 41
Les habitants du Pic Saint-Loup se mobilisent pour sauver une oeuvre d'art

Ce loup géant en silicone phosphorente veillera sur ce village jusqu'en mars, avant d être éventuellement racheté par la communauté de commune du grand pic saint loup.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture noël sorties et loisirs