Alidé Sans, une jeune chanteuse engagée, élue maire d'un petit village au Val d'Aran.

Alidé Sans, est connue dans le monde occitan pour ses chansons en langue d'oc qui reflètent son engagement social et politique, elle est aussi élue maire d'un petit village en Espagne depuis juin 2023.

C'est une des principales figures de la nouvelle génération de la chanson occitane : Alidé Sans.

Cela fait un peu plus 10 ans qu’elle est arrivée dans nos oreilles et sur nos scènes, avec son parler occitan du Val d’Aran. Très engagée dès ses débuts pour défendre les droits des femmes. C'est en 2012 qu’elle est repérée avec son clip contre la violence faite aux femmes, interprété en occitan gascon aranésESPERANÇA - Videoclip contra era violéncia contra es hemnes.

Ses engagements sont aussi politiques, dans sa création musicale ou encore dans son adhésion à certaines causes, comme son soutien aux prisonniers indépendantistes catalans. En 2019, elle participe auprès d'autres artistes catalans au clip : UN SOMNI IMMENS.

Et oui le Val d'Aran c'est aussi la Catalogne : "Ici, tout le monde est trilingue : occitan-aranais, catalan, castillan et aussi, comme il y a beaucoup de français qui viennent, beaucoup de gens d’ici parlent français.", nous dit-elle.

ARRAÏTZ, le nouvel album d’Alidé Sans, vient de sortir il y a quelques jours.

Arraïtz, c'est "racine" en gascon du Val d'Aran, l'aranés est en effet une variété du gascon, lui-même un dialecte de la langue occitane.
Pour Alidé Sans cet album représente donc, comme son nom l'indique,
un retour aux sources avec 8 chansons issues de la tradition orale et revisitées à la sauce electro-pop.
Jusqu’à présent Alidé ne jouait que ses propres compositions, le choix de ce dernier album s’est porté sur des chansons à danser, connues, faciles à partager avec d’autres personnes.
Des chansons qu’elle connaît depuis son enfance, mais surtout des chansons qui ont un lien avec la montagne et qui portent un message de prise de pouvoir au féminin.

He volgut transmetre cançons de tradició oral que s’han anat forjant al llarg dels anys i s’han transmès de generació en generació. Són cançons que de tothom o de ningú, no tenen copyright i aquest és un dels punts positius, perquè les podem agafar, estirar, arronsar, tallar en mil trossos o fer-ne collages.

Alidé Sans

article https://www.enderrock.cat

Dans cet article publié sur le site enderrock.cat, Alidé Sans explique : "J'ai voulu transmettre des chansons de tradition orale qui sont nées au fil des ans et se sont transmises de génération en génération. Se sont des chansons qui appartiennent à tous et à personne, elles n'ont pas de copyright et c'est un des points positifs, on peut les attraper, les étirer, les rétrécir, les tailler en mille morceaux ou en faire des collages".

ARA MONTANHA, vous reconnaîtrez certainement ce chant traditionnel qui exite aussi dans le répertoire français : Sur la montagne, ma mère, sur la montagne. Sur la montagne, j' entends le violon, ma mère...

ARA MONTANHA : Ara montanha ma maire, ara montanha. Ara montanha qu'en jòguen deth violon, ma maire...

Cette chanson synthétise bien l'esprit d'Arraïtz. Elle raconte l'histoire d'une fille qui entend des violons dans la montagne et qui dit à sa mère qu'elle veut y aller danser. C'est un appel, un cri, auquel elle ne peut résister, au-delà de sa propre volonté. Et la mère répond : "d'accord, mais écoute ma fille, si tu vas danser, ton mari te battra". Mais elle ira quand même danser, quitte à se faire batte : "se'm bat qu'em bate jo que m'i tornarei, ma maire".

Ce message de prise de pouvoir au féminin, s'inscrit aussi dans l'histoire personnelle d'Alidé Sans, elle qui vient d'être élue maire au mois de juin 2023, à seulement 30 ans.

Bausen petit village de 70 habitants situé au Val d'Aran, a donc une jeune maire chanteuse. Nous l'y avons rencontée avec une équipe du magazine en langue occitane de France 3 : Viure al País

Elle nous a reçus, comme elle y vit : en toute simplicité. Elle nous raconte la solidarité nécessaire ici.
Elle nous raconte aussi l'histoire et les histoires. 
Comme un signe du destin, à Bausen il y a une légende, une tombe isolée à la sortie du village.

Ça s’est passé il y a un siècle : Teresa tomba amoureuse d’un voisin de son village. Ils voulurent se marier, mais le curé leur refusa le mariage invoquant qu’ils avaient un lien de sang. Les amoureux firent le tour de tous les petits villages, sans succès. Jusqu’au jour où on leur dit : "D’accord, vous pouvez vous marier à condition de payer une taxe au Vatican". Ils ne voulurent pas payer la taxe, ils vécurent et eurent des enfants dans le pêché. A l’âge de 33 ans, Teresa attrapa une maladie, ne put y survivre et mourut. Sa famille voulu l’enterrer dans le cimetière religieux avec le reste des voisins, mais le curé refusa cette sépulture à la pécheresse. Alors, le village, en solidarité, lui construsit ce cimetière, pour elle toute seule, au milieu de la montagne.

« C’est une belle histoire pour parler des gens du village. » nous dit Alidé Sans. « C’est une histoire de solidarité et une histoire aussi de dissidence de cette femme qui, contre les normes conventionnées du moment, contre toutes les croyances et ce qui était établi, a décidé d’avancer quand-même, avec toutes les conséquences. », conclut-elle.

Alidé Sans nous exprime avec cette petite histoire anecdotique, mais symbolique, celle plus grande de l'histoire de la libération des femmes, une cause qui lui tient à coeur. Et là, je ne résiste pas à vous remontrer ce magnifique clip paru en 2018 de sa chanson : E SONQUE TU (Et rien que toi) :  

Un autre combat d'Alidé Sans est aussi, està tanben, plan segur, dans la défense de la langue occitane. Avec plus de 200 concerts à son actif, elle a porté sa langue aranaise, notre occitan, la lenga nòstra, à travers l’Europe et au-delà, jusqu’aux États-Unis.

Pour présenter son nouveau disque, Arraïtz, Alidé Sans sera en concert à Tarbes le 3 mai prochain sur scène avec le groupe Raffut.

Vous pouvez suivez Alidé Sans sur son facebook.

Nous lui avons consacré en date du 10 mars dernier, une émission Viure al País.  Marius Blénet et l'équipe de l'émission, l'ont filmée dans son village, à Bausen.
Revoir : Viure al País en Val d'Aran avec Alidé Sans.

Le magazine en langue occitane Viure al País est diffusé tous les dimanches matin vers 10h 25 sur France 3 Occitanie.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité