Festival audiovisuel de Luchon : films, séries, documentaires, découvrez le palmarès 2021

Publié le Mis à jour le

Du 10 au 14 mars se déroulait la 23ème édition, entièrement digitale, du Festival de Luchon. Découvrez le palmarès des créations télévisuelles de cet événement inédit ! 

Partenariat - Devenu un rendez-vous incontournable depuis plus de 22 ans, le Festival de Luchon rassemble chaque année, artistes, réalisateurs, producteurs mais aussi public pour dénicher les futures perles télévisuelles qui créent l’enthousiasme sur nos petits écrans.

Et ce, malgré la crise sanitaire ! Forcé de se réinventer et de se digitaliser, le festival n’en aura pas été moins captivant ! Dimanche 14 mars, le palmarès a été rendu par les jurys :

 

Compétition unitaires

Le jury, présidé par Aïssa Maïga entourée de François Berléand, Charles Berling, Dominique Jubin, François Liétout et Judith Louis a délibéré et décerné les prix suivants :

Pyrénées d’or de la meilleure fiction unitaire : Comme des reines « Pour la qualité de sa réalisation, la direction et jeu de ses comédiens. » Une fiction réalisée par Marion Vernoux, écrite par Sandrine Gregor et Mélina Jochum, produite par Joëy Faré (Scarlett Production) et diffusée prochainement sur France 2.

Prix de la meilleure interprétation féminine : Andréa FURET pour Il est elle « Pour son interprétation magistrale. » Une fiction réalisée par Clément Michel, écrite par Catherine Ramberg et Thomas Boullé, et produite par Hubert Besson (And so on films).

Prix de la meilleure interprétation masculine : Idir AZOUGLI pour Comme des reines

Prix du meilleur espoir : Sarah ISABELLA, Nina LOUISE et Bintou BA pour Comme des reines

Prix du meilleur scénario : Catherine RAMBERG et Thomas BOULLE pour Il est elle

Prix de la meilleure musique originale : Ronan MAILLARD pour Les Héritières. Une fiction réalisée par Nolwenn Lemesle, écrite par Johanna Goldschmidt et Laure-Elisabeth Bourdaud, produite par Edouard de Vésinne et David Amselem (Incognita) et diffusée prochainement sur Arte.

Prix du jury presse, composé d’Emilie Gavoille (Télérama), Stéphanie Gorlin (Prisma Media), Stéphanie Guerrin (Le Parisien), Raphaël Porier (Ecran Total) et Eva Roque (Europe 1) : Comme des reines

 

Compétition documentaires

Le jury, présidé par Rosalie Varda, entourée de Aurel, Jean-Pierre Duret, Rodolphe Marconi et Claire Vassé « a apprécié  l’ensemble de la programmation, l’engagement artistique des cinéastes et le traitement pertinent et original des sujets. ».

Pyrénées d’or du meilleur documentaire : Pour ne pas les oublier, écrit et réalisé par Nicolas Ducrot, produit par Stéphanie Lebrun (Babel Doc) et diffusé prochainement sur France 2. 

Ce film évoque le travail d'une association parisienne Le Collectif Les morts de la rue face à l'indifférence dans laquelle meurent souvent les personnes SDF. Ce collectif essaie de leur donner un nom et une voix. Très touché par le sujet et par la façon de filmer, nous avons particulièrement apprécié le travail à la fois délicat et efficace du réalisateur.

Jury, Compétition documentaires

Mention spéciale : Ghofrane, les promesses du printemps, écrit et réalisé par Raja Amari, produit par Fabienne Servan Schreiber et Estelle Mauriac (Cinétévé) et diffusé prochainement sur Arte.

 

Compétition séries

Pour cette catégorie, le public a voté pour les lauréats suivants :

Prix de la meilleure série ou mini-série : L’art du crime, réalisée par Elsa Bennett et Hippolyte Dard, écrite par Pierre-Yves Mora et Angèle Herry-Leclerc, produite par Arnaud de Crémiers et Isabelle Degeorges (Gaumont Télévision) et diffusée prochainement sur France 2.

Prix de la meilleure web série : Résistance, réalisée et écrite par Maxime Chefdeville et produite par Buffalo Corp.

Prix de la meilleure série espagnole : Inès Del Alma Mia, réalisée par Alejandro Bazzano, écrite par Paco Mateo, d’après le roman d’Isabel Allende, produite par RTVE, Boomerang TV, Chilevision et diffusée prochainement sur RTVE.

 

Voir le palmarès sur le site du Festival de Luchon