Haute-Garonne : Claude Raynal démissionne de la mairie de Tournefeuille

Claude Raynal dirigera l'opposition socialiste à Toulouse-Métropole / © MaxPPP
Claude Raynal dirigera l'opposition socialiste à Toulouse-Métropole / © MaxPPP

Le maire PS de Tournefeuille, qui est aussi sénateur et vice-président de Toulouse-Métropole, annonce qu'il va quitter sa fonction de maire. En ligne de mire : l'élection du président de Toulouse Métropole au suffrage universel en 2020.

Par Fabrice Valery

Claude Raynal, élu sénateur PS de Haute-Garone à l'automne dernier, va quitter ses fonctions de maire de Tournefeuille en banlieue toulousaine, annonce-t-il dans une interview à La Dépêche du Midi.

Cumul des mandats

L'élu devance la mise en place de la loi sur le non-cumul des mandats qui s'appliquera en 2017. Maire, sénateur, vice-président de Toulouse-Métropole, il indique que, selon lui, la fonction de maire est incompatible avec celle de parlementaire qui implique plusieurs jours de présence à Paris chaque semaine. 

La Métropole plutôt que le Capitole

Surtout Claude Raynal veut garder toutes ses chances de rafler en 2020 la présidence de Toulouse Métropole, qui se fera pour la première fois au suffrage universel. On lui prêtait des ambitions pour la mairie de Toulouse, mais il semble désormais vouloir davantage pousser celui (ou celle) qui sera choisi(e) par les militants socialistes pour affronter Jean-Luc Moudenc en 2020 aux municipales. 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus