Haute-Garonne : expérimentation de la pêche électrique pour l'inventaire piscicole

Un bateau diffusant un courant électrique de faible intensité dans l'eau a été testé à Roque-sur-Garonne. En choquant les poissons facilement récupérés avec des épuisettes, pesés, mesurés puis relâchés, il permet de mieux gérer les ressources halieutiques

Le bateau de pêche électrique testé à Roques-sur-Garonne
Le bateau de pêche électrique testé à Roques-sur-Garonne © France 3 Midi-Pyrénées
C'est un outil scientifique d'évaluation et d'aide à la gestion des ressources piscicoles. Couramment utilisée aux Etats-Unis, la technique vient d'être testée en Europe, à Portet-sur-Garonne. Elle consiste à faire diffuser par un bateau un courant de faible intensité diffusé par des perches conductrices se terminant par un anneau alimenté par une batterie. Le courant, inoffensif pour les poissons, les attire et les choque. Ils sont ensuite récupérés à l'aide d'épuisettes, puis comptés, mesurés, pesés et éventuellement bagués avant d'être relâchés. 18 fédérations de pêche du bassin Adour-Garonne ont décidé d'utiliser ce prototype dont elle vont partager le coût de 70.000 euros.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter