Haute-Garonne : le chauffeur de bus soupçonné d'attouchements sur les enfants d'une classe de neige mis en examen et écroué

Le chauffeur de bus d'une 30è d'années, soupçonné d'attouchements sur des enfants de CM1 et CM2 qu'il véhiculait en classe de neige à Antichan-de-Frontignes (Haute-Garonne), a été mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans et écroué, a-t-on appris de source judiciaire

Les enfants de deux classes de CM1 et CM2 d'une école d'Izon (Gironde) étaient partis en bus jeudi matin. Ils venaient d'arriver avec leurs instituteurs à Antichan-de-Frontignes (Haute-Garonne) pour une classe de neige de deux jours.

C'est l'un d'entre-eux qui a donné l'alerte aux instituteurs : dans la nuit, le chauffeur du bus qui les accompagnait se serait livré à des attouchements sexuels sur plusieurs d'entre eux.

Du coup, dix enfants ont été entendus à Saint Gaudens par les gendarmes dans le cadre d'une enquête immédiatement ouverte tandis que le chauffeur, un homme d'une trentaine d'années, également originaire de Gironde, était placé en garde à vue à la gendarmerie de Montréjeau.

Au moins une victime a été identifiée par les enquêteurs qui cherchent désormais à déterminer s'il y a eu des attouchements sur d'autres enfants.

Vendredi soir, la classe de neige a pu regagner Izon, avec un autre chauffeur. Le chauffeur soupçonné d'agressions sexuelles a été présenté samedi en fin de matinée à un juge d'instruction de Saint Gaudens qui l'a mis en examen pour "agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans". Cet homme qui accompagnait des classes depuis plusieurs années, été placé sous mandat de dépôt à la maison d'arrêt de Seysses (Haute-Garonne).

A Izon, cette affaire soulève une émotion considérable.

Vendredi après-midi, les familles de la cinquantaine d'enfants participant à cette classe de neige ont été reçues à l'école élémentaire de la commune par le directeur académique des services de l'Education nationale. Quant aux enfants, arrivés samedi vers 2h du matin, ils ont été pris en charge avec leurs parents par une cellule psychologique, composée de cinq médecins et psychologues.

En vidéo, le reportage de Karine Pellat et de Thierry Villéger :

Un chauffeur de bus soupçonné d'attouchement sur de jeunes enfants en classe de neige en Haute-Garonne a été mis en examen et écroué. C'est un élève qui a donné l'alerte en expliquant que le chauffeur lui avait rendu visite pendant la nuit


L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité