Cet article date de plus de 7 ans

L'assurance maladie lance une nouvelle campagne en faveur des médicaments génériques

L'assurance maladie de la Haute-Garonne veut relancer la consommation des médicaments génériques. Le département en effet n'est qu'au 98ème rang national en matière de consommation de génériques, avec 77,7 % de taux de substitution. Il est temps de faire des efforts...
En France, en 2012, les médicaments génériques ont permis 1,5 milliards d'euros d'économie.
En France, en 2012, les médicaments génériques ont permis 1,5 milliards d'euros d'économie.
La Haute-Garonne est un mauvais élève en matière de consommation de médicaments génériques. Un TRÈS mauvais élève. 98ème seulement sur les 106 départements français.
L'assurance maladie du département a donc décidé de s'atteler - une fois encore - à la difficile tâche de promouvoir les génériques. 
En Haute-Garonne, le taux de substitution est de 77,7 % quand l'objectif est fixé à 85% : la pente est donc difficile à remonter. 
La CPAM lance une nouvelle campagne de communication baptisée "J'aime le médicament générique" et met l'accent sur les économies réalisées grâce aux génériques : soit 1,5 milliards d'euros en 2012 en France. 
En moyenne 30 % moins cher que le médicament de marque, le médicament générique garantit un soin de qualité, rappelle la campagne.
Pour renforcer ses arguments, la CPAM de la Haute-Garonne a renforcé, fin juillet 2013, son dispositif tiers payant contre génériques
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé