La préfecture de Haute-Garonne lance un appel à la vigilance... aux clowns

A l'approche des fêtes d'halloween, la préfecture de Haute-Garonne lance un appel à la vigilance face à la recrudescence en France de clowns agressifs. Aucun fait n'a encore été signalé dans le département mais les services de l'Etat en appelle à la responsabilité de chacun.

On connaissait la vigilance crue, celle des inondations, celle météo de couleur variable, voila la vigilance clowns agressifs que la préfecture de haute-Garonne met en ligne sur son site internet.

Depuis le mi-octobre, des individus déguisés en clowns menaçants ont en effet menacé et agressés des passants. Si aucun fait du genre n'a été relevé dans le département, à l'approche des fêtes d'Halloween, la préfecture rappelle que de tels agissements (menace sur la voie public avec une arme, même factice et le visage masqué) sont passibles d'amendes et de peines d'emprisonnement. A Montpellier par exemple, un homme, connu pour des faits de violence a été conda mné à 4 mois de prison ferme après avoir roué un passant de coups de barre de fer.

A titre préventif, "les services de police et de gendarmerie vont opérer une veille attentive sur les réseaux sociaux ces prochains jours et jusqu’à la période d’Halloween. La préfecture appelle également à la responsabilité de chacun pour ne pas relayer ce phénomène sur les réseaux sociaux et demande aux parents de rester vigilant et de sensibiliser leurs enfants sur de tels agissements."

Les sociologues se penchent sur le phénomène

Sur sa page Facebook, la police appelle à composer le 17 en cas de mauvaise rencontre avec l'un de ces personnages. Et à ne pas céder à la psychose. Car l'inquiétude semble gagner l'opinion à l'approche d'Halloween. Selon la sociologue Véronique Campion-Vincent, ce phénomène est né il y a près de 30 ans, des romans de Stephen King et des films d'horreur américains.
durée de la vidéo: 00 min 31
Une sociologue explique le phénomène des "clowns malveillants"


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter