Nouvelle campagne de vaccination alors que les contaminations au Covid-19 augmentent en Occitanie

Publié le

L'épidémie de Covid 19 repart à la hausse en Occitanie. Une nouvelle campagne de vaccination est lancée à partir de ce lundi 3 octobre partout en France avec les nouveaux vaccins qui ciblent le variant Omicron. Les plus de 60 ans, les plus fragiles, leur entourage ainsi que les soignants sont concernés.

" Le Covid repart à la hausse et le taux d'incidence augmente notamment depuis la rentrée scolaire " a détaillé Catherine Choma, la directrice de la Santé publique à l'ARS Occitanie ce lundi 3 octobre sur France Bleu et France 3 Occitanie.

Les contaminations repartent

Depuis trois semaines les contaminations augmentent de nouveau en France. Si le taux d'incidence progresse, il y a tout de même moins de formes graves, mais les chiffres sur l'hospitalisation restent stables. Ces données concernent surtout les personnes les plus à risque. 

On voit bien qu'avec la reprise, le virus circule beaucoup. C'est surtout inquiétant pour les personnes qui sont susceptibles de développer des formes graves. Bien sûr il faut apprendre à vivre avec. Dès cette semaine, on lance une nouvelle campagne de vaccination pour les personnes les plus à risque. Ceux qui ont des comorbidités mais aussi les personnes qui ont plus de 60 ans, les immunodéprimées, les femmes enceintes et les professionnels de santé.

Catherine Choma, directrice de la Santé Publique ARS Occitanie

Pour endiguer cette possible 8ème vague, la Haute Autorité de santé recommande d'administrer les doses de rappel des nouveaux vaccins Pfizer et Moderna en priorité aux plus fragiles.

Nouvelle campagne de vaccination pour les plus vulnérables

Les résidents d'Ehpad et d'unités de soins longue durée, les 60 ans et plus, les personnes immunodéprimées, les femmes enceintes (dès le 1er trimestre de grossesse), les personnes qui présentent des comorbidités (de plus de 18 ans), celles vivant dans l'entourage de toutes ces catégories ainsi que les soignants et les professionnels de santé doivent ainsi être privilégiés. 

Les professionnels de santé sont en effet au cœur de cette campagne : ils sont en première ligne pour répondre aux questions que se posent leurs patients, vérifier leur éligibilité à la vaccination et leur délivrer une information complète et loyale sur la vaccination, ses bénéfices attendus et ses risques d’effets secondaires.

De nouveaux vaccins qualifiés de "bivalents"

Ces nouveaux vaccins à ARN messager sont qualifiés de "bivalents", car ils ciblent des sous-variants d'Omicron en plus de la souche originale du virus qui provoque la maladie du Covid-19. 

C'est un vaccin qui est à deux souches, c'est à dire le vaccin a la souche originale du Covid et comporte la souche adaptée au variant Omicron. Donc oui, c'est important que les personnes les plus vulnérables au Covid-19 se vaccinent dès maintenant.

Catherine Choma, directrice de la Santé Publique ARS Occitanie

Concrètement, Pfizer commercialise deux vaccins. L'un vise les variants Omicron BA.4 et BA.5 en plus de la souche originale. L'autre vise le sous-lignage BA.1 en plus.

De son côté, Moderna commercialise un seul vaccin bivalent qui vise ce sous-lignage Omicron BA.1. La Haute Autorité de santé recommande en revanche aux moins de 30 ans de privilégier les vaccins de Pfizer.

Lorsque les nouveaux vaccins ne sont pas encore disponibles, une dose de rappel est toutefois fortement recommandée aux personnes fragiles, y compris avec les vaccins monovalents.  

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité