• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Acapela, l'entreprise qui crée des voix pour ceux qui l'ont perdue

Maurice Foissac est le premier patient d'Occitanie équipé du dispositif My Own Voice. / © France Télévisions
Maurice Foissac est le premier patient d'Occitanie équipé du dispositif My Own Voice. / © France Télévisions

L'entreprise Acapela, basée à Labège près de Toulouse, spécialiste des voix de synthèse, propose à des personnes qui ont perdu leur voix, de la recréer grâce à l'intelligence artificielle. Le premier patient d'Occitanie vient de bénéficier du dispositif.  

Par J.V

C'est une véritable prouesse technologique réalisée par l'entreprise toulousaine. Acapela  recrée l'empreinte vocale de ceux qui ont perdu leur voix à la suite d'accidents de la vie ou de problèmes de santé. Le principe est simple, la personne enregistre 350 phrases spécialement conçues par des linguistes.
 

Son empreinte vocale


Grâce à un algorythme, Acapela peut retranscrire la totalité du vocabulaire commun avec les même intonations, le même accent que la voix d'origine.

L'entreprise Acapela est spécialiste des voix de synthèses. En plus de ses activités dans l'accessibilité, depuis 30 ans elle fournit les voix que l'on retrouve dans les transports (bus, métro, GPS), les serveurs vocaux ou les robots assistants. 
 

Le tout premier patient en Occitanie 


Elle vient d'équiper son premier patient en Occitanie et les résultats sont incroyables de réalité. Maurice Foissac a pu enregistrer sa voix grâce à l'application ''my-own-voice''.

Le reportage de France 3 Occitanie :
Toulouse : Acapela, l'entreprise qui crée des voix pour ceux qui l'ont perdu


 

Sur le même sujet

Perpignan : le match de rugby à XIII contre Warrington se termine en pugilat sur le terrain et en tribunes

Les + Lus