Airbus commence à utiliser des robots dans la fabrication de ses avions

© Airbus
© Airbus

L'avionneur européen a annoncé avoir introduit l'utilisation de robot dans une usine fabriquant des pièces pour l'A380. Une première chez le fabriquant d'avions, où la chaîne de fabrication est encore très manuelle. 

Par FV avec AFP

L'avionneur européen Airbus a annoncé jeudi avoir introduit un premier robot dans ses processus de fabrication des avions encore largement manuelle, un an après son grand rival, le constructeut américain Boeing. Le premier robot, fabriqué par le japonais Kawada, a été intégré à une station d'assemblage de longerons de gouverne pour le superjumbo A380 dans l'usine Airbus de Cadiz, dans le sud de l'Espagne. Le rivetage des pièces sera partagé entre l'homme et ce robot "collaboratif", un humanoïde à deux bras, précise Airbus dans un communiqué.

"C'est le premier robot et notre intention est de les introduire progressivement pour les tâches répétitives, laissant les hommes se consacrer à des tâches à plus haute valeur ajoutée", a expliqué un porte-parole de l'avionneur à l'AFP.

L'usine de Puerto Real à Cadiz en Espagne est à la pointe du projet d'automatisation des processus d'assemblage d'Airbus, baptisé Futurassy.

Boeing avait présenté à la presse en mai dernier deux robots utilisés dans la chaîne d'assemblage de son long-courrier 777 à Seattle. L'un peint les ailes des appareils, l'autre perce les trous des rivets à la jointure des tronçons.

L'aéronautique, qui produit des avions à une cadence beaucoup moins rapide que l'automobile, est venue tard à l'automatisation.

Actuellement, "90% de l'avion sont encore montés manuellement mais dans cinq ou dix ans, vous verrez un vrai changement dans la façon dont les avions sont construits", a estimé Jason Clark, directeur de la production des 777, qui s'est inspiré de la chaîne de production de BMW.

Sur le même sujet

Les + Lus