Alliance RN-LR : clarification musclée chez Les Républicains après un appel à l'union des droites

Plus sur le thème :

L'heure est à la clarification dans les rangs de Les Républicains. Quelques heures seulement après son appel à une alliance avec le Rassemblement national, Nicolas Bonleux, secrétaire départemental adjoint des Républicains en Haute-Garonne, a été démis de ses fonctions.

La sanction ne s'est pas faite attendre. 3 heures à peine après son appel comme Eric Ciotti, à une alliance avec le Rassemblement national, le Secrétaire départemental adjoint des Républicains en Haute-Garonne, Nicolas Bonleux est débarqué de ses fonctions au sein du mouvement.

Un communiqué de presse, daté du 12 juin 2024, annonce "que suite aux déclarations de Nicolas Bonleux dans La Dépêche du Midi du 12 juin en faveur de l'union des droites et d'une alliance avec le Rassemblement National, la direction LR31 démet de sa fonction de secrétaire départemental adjoint Nicolas Bonleux."

Alliance avec RN = exclusion

Mardi 11 mai dans la soiréer, au nom de son association "Lignes droites" rassemblant des militants LR, RN et Reconquête, M. Bonleux avait adressé un mail aux différentes formations pour défendre la ligne Ciotti. "Cette décision d'Emmanuel Macron (la dissolution) constitue une superbe opportunité pour la droite de redresser le pays", écrit-il, appelant "les partis de droite à joindre leurs forces pour ne présenter qu'un candidat unique par circonscription." "C'est ma proposition, il faut une clarification chez les LR aujourd'hui entre la ligne Ciotti et les autres. Pour conquérir le pouvoir, il n'y a pas d'autre solution que de s'allier", a confirmé, auprès du quotidien local, Nicolas Bonleux.

Candidat malheureux aux législatives de 2022 dans la 2e circonscription de Haute-Garonne, Nicolas Bonleux pourrait se représenter cette fois sous la bannière d'une alliance des droites souverainistes. Christine Gennaro-Saint, la présidente du parti, a prévenu que tout adhérent LR déposant une candidature d'alliance avec le RN serait exclu.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité