Un ancien joueur de rugby de Toulouse suspendu 8 ans pour dopage

Convaincu de dopage pour la troisième fois de sa carrière, Ralepelle l'ancien joueur du Stade Toulousain est suspendu pour 8 ans de toutes compétitions. Le club de Toulouse avait rompu son contrat en 2015 pour dopage justement. 

Le talonneur international n'aura porté le maillot toulousain qu'à seize reprises.
Le talonneur international n'aura porté le maillot toulousain qu'à seize reprises. © Rémy Gabalda/AFP
L'ancien talonneur et éphémère capitaine des Springboks Mahlatse "Chiliboy" Ralepelle a été suspendu huit ans après avoir été testé positif au Zeranol, un anabolisant, en 2019, la troisième condamnation pour dopage de sa carrière.
 Le talonneur des Coastal Sharks, basés à Durban, a 21 jours pour faire appel de cette décision prise par l'institut pour un sport sud-africain sans dopage (SAIDFS), après un contrôle effectué hors compétition. "Le test au Zeranol est une nouvelle fausse accusation contre moi, que je réfute",avait déclaré l'an dernier le joueur aux médias sud-africains.

    A 33 ans, Ralepelle est convaincu de dopage pour la troisième fois de sa carrière.

Il avait été suspendu deux ans en 2015 après avoir été contrôlé positif à un stéroïde anabolisant en mars 2014, ce qui lui avait valu une rupture de contrat avec le Stade Toulousain (France). Il avait en revanché été innocenté par la Fédération sud-africaine en 2011 après un contrôle positif à la méthylhexanéamine. Ralepelle (25 sélections), passé par les Bulls de Pretoria, Toulouseet les Sharks, fut brièvement le premier capitaine noir des Springboks.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade toulousain rugby sport dopage