Après la maternelle, c'est le collège de Fenouillet (nord de Toulouse) qui ferme ses portes à cause d'un cas de Covid

Un cas de coronavirus parmi le personnel engendre la fermeture d'un collège à Fenouillet, au nord de Toulouse. Il y a deux semaines, l'école maternelle de cette même commune fermait parce qu'une Atsem était atteinte du Covid.

Collège François Mitterrand, à Fenouillet.
Collège François Mitterrand, à Fenouillet. © FTV / Sylvain Duchampt
Le collège François Mitterrand de Fenouillet comptabilise un cas de coronavirus parmi le personnel de l'établissement. Cette situation a été déclarée ce samedi 23 mai par l'Agence Régionale de Santé (ARS) au médecin conseiller technique de la DSDEN du département de la Haute-GaronneLa fermeture du collège a alors été décidée par le directeur académique des services de l'Education nationale du département, précise un communiqué de presse, qui ajoute : 

Des décisions de quatorzaine ont été prises pour les personnes déclarées cas contacts confirmés


Deuxième fermeture d'établissement scolaire à Fenouillet


Dans cette commune au nord de Toulouse, l'école maternelle Piquepeyre avait été fermée une quinzaine de jours plus tôt, parce qu'une Atsem avait le coronavirus. L'école n'accueillait que les enfants de soignants.

Dans la région Occitanie, comme dans la France entière, plusieurs dizaine d'établissements scolaires ont fermé leur porte peu après le déconfinement et la rentrée des classes, à cause de cas de coronavirus.


Nettoyage avant réouverture 


Un nettoyage "minutieux" des locaux du collège François Mitterrand de Fenouillet est d'ores et déjà prévu afin de pouvoir accueillir de nouveau les élèves et le personnel. L'établissement ne rouvrira pas avant au moins le 2 juin.

"Tout est mis en oeuvre pour assurer la continuité pédagogique" assure la direction du collège dans un communiqué.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter