• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Arènes de Toulouse : haut lieu de la tauromachie jusqu'en 1976

Les arènes de Toulouse
Les arènes de Toulouse

Le lycée des arènes à Toulouse, accueille aujourd'hui un millier d'élèves, mais pendant près de 25 ans les arènes du soleil d'or attiraient des milliers d'aficionados qui venaient assister à des corridas parmi les plus réputées du grand sud. 

Par Karine Pellat

Des arènes très modernes


Les arènes du soleil d'or ont été construites en 1953, en seulement quatre mois. Ce sont les plus modernes de l'époque, une salle d'opération chirurgicale est même installée les jours de corridas pour pouvoir opérer les torreros en cas d'urgence.

Elles accueillent jusqu'à 10 000 aficionados, les arènes sont alors les plus grandes du grand sud avec les arènes de Nîmes. Les plus grands noms de la tauromachie s'y succèdent.

La transformation


En 1976 c'est la dernière corrida toulousaine. Pendant près de 15 ans les arènes du soleil seront alors laissées à l'abandon, jusqu'à la fin des années 80.
Les arènes seront détruites en 1990, et c'est sur ce même emplacement que sera érigé le lycée des arènes.


Un reportage de Julie Valin et Manon Bazerque
L'histoire des arènes de Toulouse
Avant d'accueillir un millier de lycéens les arènes du soleil d'or étaient un haut lieu de la tauromachie. - Julie Valin et Manon Bazerque

 

Sur le même sujet

Occitanie : l'eau de baignade en mer est de bonne qualité, dans les lacs et rivières il y a des points noirs

Les + Lus