Arnaque à l'Irlandaise : la gendarmerie de Haute-Garonne met en garde les vacanciers

Une fausse effraction qui peut conduire à une vraie escroquerie. / © Gendarmerie de Haute-Garonne
Une fausse effraction qui peut conduire à une vraie escroquerie. / © Gendarmerie de Haute-Garonne

Dans un récent message posté sur sa page Facebook, la gendarmerie de Haute-Garonne alerte sur les risques d'arnaque dite à l'Irlandaise, très en vogue en cette période de vacances. Plusieurs cas auraient été signalés dans la région. 

Par Marie Martin

Le piège est pour le moins ingénieux. Et les auteurs de ces arnaques dites à l'irlandaise suivent au pied de la lettre un scénario bien rodé.

Ils abordent leurs victimes potentielles, en se présentant eux-mêmes comme la cible de voleurs. Cela se passe fréquemment sur des aires d'autoroute. Un père de famille implore l'aide de vacanciers qui viennent de se garer. Il vient de se faire tout voler dans son véhicule. Et n'a plus rien pour rentrer chez lui.

Si l'interlocuteur a des doutes, l'arnaqueur présente sa famille, puis le véhicule à la vitre brisés, ses papiers et enfin son numéro de téléphone. Si la victime est ferrée, elle consent à "prêter" quelques centaines d'euros, moyennant quoi elle recevra un virement dès que possible. Bien entendu, elle n'en verra jamais la couleur.

Pourquoi "à l'Irlandaise" ? Le véhicule prétendument vandalisé porte souvent une (fausse) plaque de Grande-Bretagne, avec le volet à droite. Un détail qui rend l'histoire plus crédible.

Visiblement, ce genre d'arnaque a le vent en poupe. La période des vacances estivales serait idéale pour rafler la mise à plusieurs reprises. C'est la raison pour laquelle la gendarmerie de Haute-Garonne a publié sur sa page Facebook une mise en garde. Plusieurs cas auraient été signalés dans la région. Un conseil à retenir donc : si le cas se présente, un seul réflexe, appeler la gendarmerie ou la police. Si arnaque, l'épisode (et l'auteur) passera rapidement...

Sur le même sujet

Les + Lus