Autonomie des personnes âgées : un enjeu de santé publique et un marché florissant

L'aménagement de sa maison a permis à Pâquerette de retrouver son autonomie / © France 3
L'aménagement de sa maison a permis à Pâquerette de retrouver son autonomie / © France 3

Dans la Haute-Garonne, la multiplication des aides financières provenant des institutions a permis d’augmenter considérablement le maintien à domicile des personnes agées. Exemple avec Pâquerette qui reste autonome grâce aux travaux de réaménagement de son habitation.

Par Corinne Carrière + MP

Autonomie...
Depuis l'installation de son fauteuil mécanique, Pâquerette ,90 ans, a retrouvé toute son autonomie.
Sa salle de bain aussi a été totalement réaménagée pour lui assurer confort et sécurité et surtout pour lui permettre de rester chez elle.

... qui coûte cher
Des aménagements sur mesure qui coûtent cher. Pâquerette a déboursé pas moins de 20 000 euros pour ces travaux, des travaux financés à 80% par le département de la Haute Garonne.
La caisse de retraite, les mutuelles, certaines communes peuvent également participer à ces subventions.

La demande est vertigineuse
Aujourd'hui près de 3 millions de français bénéficient de services à la personne.
En 2060, Le nombre de personnes âgées de plus de 75 ans atteindra les douze millions, et comme Pâquerette, huit français sur dix souhaitent un maintien à domicile en cas de perte d'autonomie.

Vidéo : un reportage de Corinne Carrière, Stéphane Compan et Virginie Beaulieu
Séniors : l'autonomie des personnes âgées
Exemple avec Pâquerette qui reste autonome grâce aux travaux de réaménagement de son habitation.  - Corinne Carrière, Stéphane Compan et Virginie Beaulieu

 

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus