C'était il y a 50 ans : la création du SAMU à Toulouse

Ce sont les accidents de la route, de plus en plus nombreux, qui ont amené le professeur Lareng à créer le SAMU.
Ce sont les accidents de la route, de plus en plus nombreux, qui ont amené le professeur Lareng à créer le SAMU.

Le 16 juillet 1968, le SAMU, le service d'aide médicale urgente, naît à Toulouse, sous l'impulsion du professeur Louis Lareng. Reconnu officiellement par la loi de juillet 1972, le modèle est ensuite étendu à tous les départements français. 

Par Marie Martin

L'idée d'une médecine d'urgence, mobile, est donc née dans la ville rose...

Le professeur Louis Lareng, médecine spécialiste en anesthésie et réanimation, travaille sur le concept depuis 1955, depuis qu'il voit les accidents augmenter sur la voie publique, notamment ceux de la circulation. Au départ, c'est une permanence, de deux heures par jour, entre 17 et 19 heures. Puis le créneau horaire augmente. A tel point que Toulouse est repérée comme la ville qui met en place un service expérimental de réanimation d'urgence adaptant les soins aux besoins.

L'idée est bien de coordonner les efforts médicaux entre les équipes préhospitalières (SMUR) et les services d'urgence hospitaliers. La première équipe est constituée de quatre médecins qui effectuent leurs missions en voiture, camionnette ou en hélicoptère. Grâce à ces soins d'urgence anticipée, des milliers de vie sont ainsi sauvées. 

Dans les années 80, Louis Lareng, devenu député de la 3ème circonscription de la Haute-Garonne, présente une loi qui prévoit que ce soit le préfet qui mette en place le Samu dans son département. Le système est ensuite perfectionné, notamment lorsque le SAMU reçoit directement les appels du public. Le 115 est né...
En 1986, le système est étendu à toute la France.

Une cérémonie "anniversaire" se tiendra lundi 19 novembre 2018, à l'Hôtel-Dieu de Toulouse, en présence notamment du professeur Lareng et du professeur Christian Virenque, premier médecin anesthésiste-réanimateur à avoir été porté à la tête d'une équipe du SAMU. 

Sur le même sujet

Les + Lus