Polémique autour de la prime Covid de 1500 euros versée au personnel de la DRH de l'hôpital de Toulouse

1500 euros, c'est le montant maximal de la prime COVID. Le CHU de Toulouse va la verser à 4 432 personnels de l'hôpital, dont 5 directeurs adjoint. Le syndicat CGT dénonce cette récompense alors que la majeure partie du personnel ne devrait toucher qu'une prime de 500 euros.

Le personnel soignant du CHU de Toulouse
Le personnel soignant du CHU de Toulouse © FTV

Le montant maximal de la prime COVID pour le directeur du service des ressources humaines et son adjointe. Dans ce service, une dizaine de salariés serait concernée par cette prime de 1500 euros. Informée lundi, la CGT a vivement réagi et parle d'un véritable scandale.

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le directeur général du CHU de Toulouse, Marc Penaud a tenu a expliquer la répartition de ces primes : "Sur un effectif général de 15 350 professionnels dans l'hôpital, 12 940 peuvent prétendre à la prime Covid de 500€. 4 432 personnes se voient allouer la prime majorée de 1500€." Parmi lesquelles 5 directeurs adjoints de différents services.

Qu'est ce que la prime COVID ?

Cette prime est présentée par le gouvernement comme une reconnaissance de celles et ceux qui ont pris en charge des patients touchés par le coronavirus et qui ont été mobilisés par les circonstances exceptionnelles d’exercice. 

Par reconnaissance pour l'effort des personnels soignants mobilisés depuis le début de l'épidémie du coronavirus, une prime exceptionnelle leur sera versée en mai ou en juin. Le montant de cette prime pourra atteindre 1 500 euros nets pour les soignants travaillant dans les départements les plus touchés par le Covid-19 par exemple. Le versement d'une prime exceptionnelle en faveur des professionnels de la santé mobilisés pour faire face à l'épidémie de Covid-19 est précisé dans un décret publié au Journal Officiel le 15 mai 2020. Professionnels concernés, montant, liste des départements y sont définis.

De 500 à 1500 € de primes

Comme le prévoit le décret, la prime de 500€  sera versée "que vous soyez soignant, médecin, administratif, technique, titulaire ou contractuel, si vous avez été présent 30 jours minimum du 1er mars au 30 avril 2020" explique le CHU de Toulouse dans une note interne à l'attention de ses salariés. 70% de l'effectif toucheront cette prime, qui sera partiellement versée sur les paies de juin et juillet.

Quant à la prime majorée d'un montant de 1500€, elle est allouée après concertation en instances, "aux agents partis renforcer les hôpitaux en Ile-de-France, aux personnels des services cliniques, aux agents des services médico-techniques ou aux agents des services support particulièrement mobilisés dans l'accueil des patients Covid," détaille le CHU.

Au final, sur 4 432 agents concernés par cette prime, 78% sont des soignants, précise la direction. 15% sont des personnels techniques, 6,5 % des personnels administratifs et 5 sont directeurs.

Un décalage inacceptable

Pour Julien Terrié, de la CGT, le décalage est inacceptable.

On n'y croyait pas, il y avait une rumeur mais on ne pouvait pas le croire, jusqu'à ce que l'on voit les fichiers

D'après les informations obtenues par la CGT, une dizaine de personnes du service RH du CHU de Toulouse, devrait percevoir ce montant maximal. Le directeur du CHU confirme que 5 directeurs adjoints devraient toucher la prime majorée " J'ai souhaité reconnaître leur action car ils ont été extrêmement disponibles et qu'ils ont travaillé sur l'accompagnement de l'aménagement des fonctions support. Si ces actions n'avaient pas eu lieu on n'aurait pas transformé l'hôpital avec une telle rapidité".

Une "honte" pour la CGT, qui déplore un choix nominatif de la part du directeur général.

Nous avons découvert aujourd’hui que le DRH, la DRH adjointe et le directeur des soins allaient toucher 1500 euros… Alors que certains soignant.e.s ayant pris en charge des patients COVID, beaucoup d’ASH et de personnels techniques ultra mobilisés pendant la période n’auront que 500 euros.

Communiqué de la CGT du CHU de Toulouse

Dans les établissements considérés comme n’étant pas en première ligne, l’attribution de la prime aux soignants promise par le gouvernement est loin d’être comprise.

La publication de la CGT, sur sa page Facebook :
 

16 juin, journée de mobilisation

Une manifestation a eu lieu ce mardi à 14 heures, à Toulouse, pour soutenir l'Hôpital et la santé publique. Les syndicats (CGT, SUD, Solidaires 31...) souhaitaient une « manifestation monstre » de la Santé, « avec tous les autres secteurs » touchés, de près ou de loin, par la crise sanitaire et ses effets rebonds. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société manifestation économie social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter