Chute de neige, rocade obstruée et métro perturbé : le réveil difficile de Toulouse

Ce jeudi matin, près du palais de justice de Toulouse / © F. Valéry
Ce jeudi matin, près du palais de justice de Toulouse / © F. Valéry

Prenez trois centimètres de neige et ajoutez-y une rocade pas encore remise en service après la manifestation des agriculteurs et un métro Ligne A partiellement interrompu. Il n'en faut pas plus pour... paralyser, encore une fois, la 4ème ville de France. 

Par Fabrice Valery

Le paysage est de carte postale : Météo-France avait prévu quelques flocons à Toulouse dans la nuit de mercredi à jeudi. Il est en fait tomber entre trois et quatre centimètres de neige fraîche sur la ville rose. Un peu plus dans le sud du département de la Haute-Garonne.  Heureusement, la neige n'a pas tenu sur les chaussée : uniquement sur les pelouses, les voitures et les toitures. 

De quoi, en théorie, ne pas trop perturber la circulation dans la capitale régionale ce jeudi matin ! Sauf que ces éléments naturels se sont ajoutés à des situations déjà compliquées depuis la veille : alors que les agriculteurs qui avaient totalement bloqué la rocade de Toulouse mercredi après-midi n'en sont partis qu'en milieu de nuit, le périphérique n'était pas totalement rendu à la circulation ce jeudi matin : les opérations de nettoyage et de réparations, par exemple des glissières de sécurité, ont été plus longues que prévues... et gênées par les chutes de neige !

Enfin, la ligne A du métro, était partiellement interrompue ce jeudi matin : la partie aérienne du métro, entre Balma-Gramont et Jolimont ne fonctionne pas "en raison d'un problème technique, pour une durée indéterminée", selon Tisséo

Sur le même sujet

Agde : le boxeur Florian Montels, chouchou des frères Patrac

Les + Lus