Climat : félicité par le maire de Toulouse pour ses prix, un glaciologue en profite pour l'interpeller sur ses projets "d'un autre temps"

Après avoir reçu la médaille "Julia et Johannes Weertman de la société savante European Geophysical Union", Etienne Berthier a reçu les félicitations de Jean-Luc Moudenc. Des félicitations appréciées mais dont le principal intéressé s'est servi pour interpeller l'élu sur l'urgence climatique.

Jean-Luc Moudenc ne s'attendait sûrement pas à ça. Dans un courrier privé, adressé à Etienne Berthier, le maire de Toulouse a tenu à féliciter celui dont les "contributions scientifiques exceptionnelles" ont obtenu un prix international (la médaille Julia and Johannes Weertman de l'EGU). "Toulouse est particulièrement fière d'être mise à l'honneur par des chercheurs tels que vous" peut-on notamment lire. 

Une réponse publique

Des félicitations privées, que le glaciologue a souhaité rendre publiques sur son compte Twitter, mardi 21 février. Un courrier "apprécié" dont il a néanmoins choisi de se servir pour interpeller le maire sur le dérèglement climatique et les actions à mener à Toulouse. 

En réponse à cette lettre, envoyée il a près de deux semaines, Etienne Berthier commence par exprimer sa surprise et ses remerciements pour le courrier. Il poursuit en évoquant deux cas précis de la métropole : "Des nouvelles routes, comme la "Jonction Est" ou le "Boulevard Urbain du Canal de St-Martory (BUCSM)", sont d'un autre temps et ne doivent plus être réalisées. Financer de tels projets aujourd'hui (ou demain) ce serait nier les évidences de dérèglement climatique pourtant si bien symbolisées par nos glaciers en voie d'extinction".

Si les courriers datent d'il y a deux semaines, le tweet lui, a été publié mardi 21 février. "C'est quand j'ai vu la décision du Conseil métropolitain de poursuivre le projet de la jonction est en dépit de la consultation locale, que j'ai décidé de publier ce message" nous explique Etienne Berthier.

Alors qu'il constate tous les jours le réchauffement climatique et ses effets dévastateurs sur les glaciers, le scientifique déplore les discours politiques, en inadéquation avec leurs actes.

"Il y a un véritable décalage entre les paroles et les actes, poursuit-il. Nos constats ne sont pas pris en compte. On dénonce les gaz à effet de serre, il faut les réduire, et on se retrouve avec des projets aberrants où la voiture est prépondérante pour la Jonction Est et le BUCSM".

La "Jonction Est" et le "Boulevard Urbain du Canal de St-Martory" sont deux projets contestés de la métropole. Des collectifs de citoyens y sont notamment opposés. 

Pour l'heure, le maire n'a pas répondu sur le réseau social. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité