Un corps repêché dans la Garonne à Toulouse pourrait être celui d'une femme disparue depuis le 10 février.

Christine Tchamabi , 32 ans, est introuvable depuis le 10 février. Cette Toulousaine, mère d'un petit garçon de quelques mois, a disparu sans laisser de trace en plein coeur de la ville. / © DDSP31
Christine Tchamabi , 32 ans, est introuvable depuis le 10 février. Cette Toulousaine, mère d'un petit garçon de quelques mois, a disparu sans laisser de trace en plein coeur de la ville. / © DDSP31

Le corps a été repêché durant le week-end au niveau de la passerelle Empalot. Il pourrait s'agir de celui Christine Tchamabi disparue depuis le 10 février dernier. 

Par Sylvain Duchampt

"Il n'y a pas de confirmation pour le moment, explique une source proche du dossier. Il y a de forts soupçons que ce soit Madame Tchamabi mais il y a encore plusieurs vérifications à effectuer pour fermer toutes les portes."

Du côté de la justice et des enquêteurs, la découverte d'un corps, samedi dernier, flottant près du pont d'Empalot dans la Garonne est pris avec la plus grande des précautions. Cependant, d'après les dernières informations du parquet le mardi 19 mars, il est probable qu'il s'agisse bien du corps de Mme Tchamabi

Mais il faut encore attendre la fin de son autopsie avant de savoir si c'est bien elle qui a été découvert dans la Garonne.  
 

Plusieurs éléments peuvent laisser penser que deux mois après sa disparition, Christine Tchamabi a été retrouvée. Âgée de 32 ans, mère d’un petit garçon de quelques mois, cette Toulousaine avait quitté son domicile dans la soirée du 10 février, vers 19 heures, et n’était toujours pas rentrée. 

Un appel à témoins avait été lancé par les forces de l’ordre, pour tenter de retrouver sa trace. Sa photo avait été diffusée à l'ensemble de la presse.


 

Sur le même sujet

Les + Lus