Coupe du monde de rugby : les cinq choses à savoir sur l'installation de la délégation japonaise à Toulouse

La délégation japonaise de rugby a choisi Toulouse comme camp de base lors de la Coupe du monde de rugby 2023. Un point presse a eu lieu lundi 27 mars 2023 à propos de cette future installation. Voici les cinq choses à retenir.

La coupe du monde de rugby 2023, qui se déroule en France dans six mois, arrive à grands pas et les villes de l'Hexagone s'organisent. C'est le cas de Toulouse, qui accueillera la délégation japonaise lors de l'évènement en septembre. Une convention d'accueil officialisant la venue des Japonais à Toulouse a été signée aujourd'hui. Voici les cinq infos à retenir de ce partenariat.

Deux matchs prévus au Stadium

Les raisons du choix de Toulouse est d'abord sportif pour les Japonais : ils disputeront deux matchs au Stadium de Toulouse. Le 10 septembre face au Chili, puis le 28 septembre contre les Samoa. Dans leur poule, les Japonais affronteront également l'Angleterre à Nice, et l'Argentine à Nantes. 

Les joueurs du Stade Toulousain aux États-Unis puis en vacances

Les installations du stade Ernest-Wallon vont être prêtées aux Japonais pendant le mois de septembre.  L'arrivée en masse des membres de l'équipe japonaise oblige le Stade Toulousain à s'organiser. Les Rouge et Noir vont donc partir en tournée aux États-Unis, à Salt Lake City, où le Stade a un partenariat avec un club local (les Utah Warriors). L'ensemble des 700 autres licenciés partageront les terrains d'Ernest Wallon avec les Japonais

Les joueurs professionnels du Stade seront en vacances lors de la deuxième quinzaine de septembre. 

Un partenariat qui comble les Japonais

Présent à Toulouse pour cette signature de convention, Ken Iwabuchi, président de l'Union japonaise de rugby, se réjouit de s'installer à Toulouse. Selon lui, le Japon "a une longue histoire et de nombreuses relations avec la ville".

La dernière en date avait vu l'équipe nationale affronter l'équipe de France au Stadium, le 20 novembre 2022 dans le cadre d'un test-match. Les Bleus l'avaient emporté 35-17, et c'est surtout l'immense fair-play entre joueurs et public qui avait été salué. "Depuis toujours, les Toulousains nous soutiennent. C'est comme une deuxième maison pour nous en France" a indiqué Ken Iwabuchi. 

La délégation séjournera dans un hôtel au nord-ouest de Toulouse

L'information aurait dû rester secrète mais elle a finalement été dévoilée. La délégation japonaise prendra ses quartiers dans l'hôtel Mercure Toulouse Aéroport Golf de Seilh, au nord-ouest de Toulouse. Le domaine accueillera des centaines de personnes. Entre 20.000 et 30.000 supporters nippons sont d'ailleurs attendus à Toulouse pendant la Coupe du monde. 

1.6 millions d'euros de travaux d'aménagement prévus à Ernest-Wallon

Pour accueillir la délégation japonaise dans les meilleures conditions, des travaux vont être réalisés à Ernest-Wallon. Le stade, les terrains, ou encore les locaux vont notamment faire peau neuve. Coût des opérations : 1.6 millions d'euros, financés à hauteur de 300.000 euros par la municipalité. L'ensemble de ces rénovations profitera ensuite à toutes les équipes du Stade Toulousain