• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Coupe de France de football : le coach du TFC veut aller “le plus loin possible”

Mathieu Dossevi, auteur dimanche du 3ème but des Violets contre Nice au Stadium de Toulouse. / © Pascal Pavani / AFP
Mathieu Dossevi, auteur dimanche du 3ème but des Violets contre Nice au Stadium de Toulouse. / © Pascal Pavani / AFP

Après la qualification de son équipe en 16ème de finale de la Coupe de France de football suite à une victoire sur Nice 4-1, Alain Casanova, l'entraîneur du TFC exprime son "envie d'aller le plus loin possible".

Par Delphine Gerard

"C'est une qualification qui est très positive. J'ai vraiment envie d'aller le plus loin possible en Coupe de France. On débute très bien cette année et c'est important pour la confiance. " Alain Casanova, l'entraîneur du TFC ne cache pas sa motivation ce dimanche soir à l'issu du match contre Nice. Les Violets se sont imposés 4-1 et remporte facilement leur billet pour les seizième de finales de la Coupe de France de football.

C'est dommage que nous n'ayons pas bien entamé la deuxième mi-temps car nous les avons laissé espérer mais on a bien corrigé le tir par la suite.


"On a fait un bon match de Coupe dans l'intensité mais il ne faut pas aller trop vite en besogne. Il reste encore beaucoup de choses à améliorer. Je ne veux pas me contenter de ça", a commenté  le coach.
        
Le TFC, qui n'a perdu qu'un de ses cinq derniers matchs, poursuit son opération rédemption entamée en fin d'année dernière avec une victoire
acquise en L1 sur la pelouse de Lille (2-1) juste avant la trêve. 
En prenant le meilleur sur Nice, les hommes d'Alain Casanova ont remporté leur premier match à domicile depuis...le 25 août dernier ! Ils mettent ainsi un terme à une série de sept matchs sans succès au Stadium (4 défaites et 3 nuls). 

Pour les Niçois, qui enchaînent un sixième match sans victoire toutes compétitions et qui sont déjà éliminés de la Coupe de la Ligue, il ne reste désormais plus que le championnat, dont ils occupent la dixième place, pour égayer leur fin de saison.


Max-Alain Gradel impliqué sur 3 des 4 buts

   
Sans Balotelli, en instance de départ, ni Saint-Maximin, blessé, ni Dante et Atal, suspendus, les hommes de Patrick Vieira ont craqué dans les cinq dernières minutes de la première période. 
Comme d'habitude depuis le début de la saison, c'est une nouvelle fois Max-Alain Gradel, désormais impliqué sur 15 des 20 buts toulousains, qui a fait la différence. D'abord sur une offrande pour Diakité (40e) ensuite en renard des surfaces pour profiter d'un cafouillage (45e). 

Plus mauvaise attaque de L1 (13 buts en 18 matches), Nice s'est offert le droit d'y croire en réduisant le score dès le retour des vestiaires sur un but de Sacko mais c'était sans compter sur...Gradel, qui d'un centre millimétré offrait le but du break à Dossevi (3-1, 67e) avant que Garcia ne clôture le festival de près (85e).
   

Le résumé de match signé Marc Raturat :
Coupe de France de football : le coach du TFC veut aller "le plus loin possible"

    

3 supporter niçois interpellés par les policiers

Dimanche soir, à l'issu de la rencontre, trois supporters niçois ont refusé d'obtempérer à un contrôle de police. Il ont forcé le barrage mis en place par les forces de l'ordre et ont été interpellés et placés en garde à vue. 

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus