Covid : pas de variant britannique détecté à ce jour en Occitanie

Le CHU de Toulouse l'a confirmé ce jeudi après-midi au cours de sa conférece de presse hebdomadaire. Aucune trace du variant britannique du coronavirus n'a été détectée pour le moment en Occitanie. Mais le CHU ne baisse pas la garde - la veille virologique est quotidienne. 

Aucune trace de variant britannique de la Covid détecté à ce jour en Occitanie annonce le CHU de Toulouse
Aucune trace de variant britannique de la Covid détecté à ce jour en Occitanie annonce le CHU de Toulouse © MaxPPP - Sylvie Cambon

"Le variant britannique n'a pas été mis en évidence à ce jour dans la région Occitanie", annonce le CHU de Toulouse. Lors de sa conférence de presse spécial Covid hebdomadaire, l'hôpital toulousain s'est voulu plutôt rassurant. 

177 échantillons prélevés sur des patients ont été analysés à l'hôpital et dans deux laboratoires privés (plusieurs centaines doivent être analysés). Quatre échantillons vont faire l'objet d'analyses complémentaires. Mais à ce jour (jeudi 14 janvier 2021), pas de trace du variant britannique du coronavirus dans notre région. 

On n'a aucune donnée pour dire qu'il y ait plus de formes graves. Le variant n'est pas plus agressif.

Dr Jean-Michel Mansuy - médecin biologiste CHU Toulouse

Le laboratoire de biologie du CHU de Toulouse qui travaille sur la recherche du variant britannique du coronavirus
Le laboratoire de biologie du CHU de Toulouse qui travaille sur la recherche du variant britannique du coronavirus © FTV

De son côté, l'ARS Occitanie (agence régionale de santé) s'est également exprimée sur le sujet, sur un ton à la fois rassurant et prudent :

Quelques cas suspects ont été signalés comme dans la plupart des régions. Mais il s'agit bien jusque-là de suspicions de cas, ni confirmés ni infirmés dans l'immédiat. Des analyses sont en cours. Nous attendons ces résultats dans les prochains jours. Par précaution, les mesures de protection et d'isolement ont été déployées immédiatement pour les personnes concernées.

ARS - agence régionale de santé Occitanie

Selon les prévisions du laboratoire du CHU de Toulouse, moins de 1% des patients positifs à la Covid devraient être contaminés par le variant britannique. De nouveaux échantillons prélevés début janvier sur des patients positifs d'Occitanie doivent être analysés dans les prochains jours. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sciences